Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 07:00

 

    couchersoleilmarie

 

 

 

    LES "SAINTS DE GLACE"

(petit rappel quant à leur origine, leur nombre et les dictons) 

 

 

 

    Beaucoup se posent question,

« Vais-je semer, ou bien attendre » ?

Pourquoi tant d’observation,

Pour aller cultures reprendre.

 

Printemps n’est donc pas suffisant,

Pour les inciter à planter,

    Ou les rendrait-il fainéants,

Au point d’un travail repousser ?

 

A cela, mains vertes répondent,

Qu’il y a trois saints dangereux,

Quelle est cette idée moribonde,

Etre canonisé rend pieux...

 

J’apprends alors qu’au mois de Mai,

Sur le calendrier ancien,

    "Saints Mamert, Pancrace, Servais",

Intriguèrent les physiciens.

 

Ce sont donc eux les « saints de glace »,

Qui font la pluie et le beau temps,

Trois jours de printemps, bien fugaces,

    Du onze au treize Mai durant.

 

Trois dictons les suivent aussi,

Mais ils sont quatre, dit la légende,

Car « Urbain » intervient ici,

Vingt-cinq Mai, sa main il va tendre.

 

    Quatre, comme les Mousquetaires,

Mais quels sont donc tous ces dictons ?

Je ne puis plus longtemps les taire,

Ils visent aussi vignerons.

 

    Ces dictons sont écrits en vers,

Je commence donc par Mamert,

« Du premier de ces saints de glace,

Souvent, tu en gardes la trace ».

 

Vient ensuite la Saint Pancrace,

« Qui apporte souvent la glace »,

« Avant Saint Servais point d’été,

Mais après lui, plus de gelée ».

 

Cela devrait ici finir,

Mais le vigneron doit venir…

« Quand la Saint Urbain est passée,

Le vigneron est rassuré ».

   

Car « Mamert, Servais et Pancrace,

Sont de la glace les trois saints,

Que Saint Urbain tient dans sa main »...

 

C'est lui qui clôt les Saints de glace.

 

-&-&-&-

 

                                                   Cathy, Mai 2010 ©

 

Les voici arrivés en Belgique...  Je vous ai donc replacé un poème écrit en 2010 qui relate leur légende.

 

Merci encore pour votre fidélité.

Bon week-end, et amitiés à toutes et à tous.

Cathy.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 07:00

 

TableauCendrine

 

 

 

  

 

LE MYTHE DE NARCISSE

 

Un mythe entretenu, par une expression,

Légendes déformées, mais reste ce visage,

Qui se mire dans l’eau, adulant son image,

Dont il voit le reflet, son incarnation.

 

S’il devait vivre vieux, mais sans jamais se voir,

Tout auprès de ses sœurs, magnifiques naïades,

Amoureux de lui-même, il connut la noyade,

Longue douleur d’Echo, marquera son histoire.

 

Il ne l’a pas aimée, elle en était éprise,

Elle répètera, à jamais ses paroles,

Elles résonneront, comme une parabole,

Echo deviendra pierre, à la terre promise.

 

Jamais ne s’éteindra le mythe de Narcisse,

Dont précieuses œuvres, laissent traces encore,

Des fleurs portent son nom, en mémoire à son corps,

Doit-on voir en cela, un ultime caprice ?

 

-&-&-&-

 

                                                       Cathy, le 15 Mars 2013 ©

(Tableau de John William Waterhouse - illustration de Cendrinelink )

 

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:00

 

  amour0184[1] 

 

 

 

 

LA LEGENDE DE CUPIDON

 

Si l’on prête aux poètes, plume qui inventa,

Naissance de celui, vénéré en ce jour,

Cupidon n’est pas mort, et il guide toujours,

Le cœur des amoureux, les suivant pas à pas.

 

Jupiter n’a pas eu, raison de cet enfant,

Né de Mars et Vénus, comme dit la légende,

Il aurait vu en lui, mauvaise âme à pourfendre,

Cupidon et son arc, ont déjoué le temps.

 

Car les pluies de baisers, les mots doux et les fleurs,

A la Saint-Valentin, redoublent de ferveur,

Mettent les cœurs en fête, sans attendre pourtant,

 

La mythique journée, pour s’aimer davantage,

Le véritable amour, profite seulement,

De s’exprimer encore, et toujours en partages.

 

-&-&-&-

 

                                                         Cathy, le 13 Février 2013 ©

Bonne fête à tous les amoureux.

 

Repost 0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 17:31

 

  Molière                Corneille

 

 

 

 

 

 

 

L’AFFAIRE « CORNEILLE ET MOLIERE »

 

Tous ces livres ouverts, et ses œuvres écrites,

Sur lesquels nous nous sommes, à l’école penchés,

Deux hommes dits « de lettres », appelant le respect,

Certains esprits pourtant, en ont cassé le mythe.

 

Si Corneille et Molière, voyaient les historiens,

Eplucher à ce point, leur mode d’écriture,

Ils en éprouveraient, une grande blessure,

Que veulent éviter, les académiciens.

 

Si l’on ne sait plus qui, aurait vraiment écrit,

La pièce bien connue, « Précieuses Ridicules »,

Qui, les siècles passant, n’a point pris de ridule,

Faut-il donc remuer, à ce point nos esprits ?

 

Un Corneille écrivain, poète de surcroît,

Mais un Molière acteur, ou plutôt comédien,

C’est là tout le litige, entre les historiens,

Sur style l’on s’appuie, si les sources j’en crois.

 

Comble de cette « Affaire », c’est à l’informatique,

Que l’on s’en est remis, juxtaposant les œuvres,

De Corneille et Molière, quelle triste manœuvre,

Mais laissez donc en paix, ces « âmes symboliques » !

 

 

-&-&-&-

 

 

                                               Cathy, le 12 Janvier 2012 ©


 

J'ai regardé, récemment, un reportage sur cette "Affaire", qui ne date pas d'aujourd'hui, mais dont les médias se font l'écho maintenant... Molière n'aurait jamais écrit les oeuvres que nous connaissons tous. Il n'aurait été que "comédien" face à la Cour du Roi et sur les planches des théâtres. Seul Corneille aurait utilisé sa plume.

Je vous livre ici mon ressenti sur le sujet.

Repost 0
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 07:00

t'Serclaes Bruxelles    

 

LE GISANT T’SERCLAES

(Grand'Place de BRUXELES)

 

Incroyable renom, voici l’effervescence,

Les mots que l’on perçoit, même dans le silence,

Interrogations, quelques chuchotements,

Car si certains hésitent, c’est bien timidement.

 

Héros martyrisé, reproduit en laiton,

Tu es un bas-relief, on invoque ton nom,

On vient te caresser, en formulant un vœu,

On ne s’en cache pas, même si certains yeux,

 

Se tournent alentours, par peur des moqueries,

Avant que de toucher, ce long bras qui ne vit,

Il s’use tellement, qu’il faut le rénover,

Tous ceux qui croient en toi, viennent là t’implorer.

 

Ton nom imprononçable, l’on méconnait souvent,

Moi-même,  je l’avoue, l’ai ignoré longtemps,

Revenue récemment, sur cette grande place,

J’ai formulé un vœu, d’un geste très fugace.

 

-&-&-&-

 

                                                                                   Cathy, le 24 Mai 2012 ©

 

Le monument à Everard t'Serclaes est un bas-relief en laiton de Julien DILLENS, datant de1902. Il se trouve à Bruxelles, dans la galerie passant sous la "Maison de l'Etoile" (au coin de la rue Charles Buls et de la Grand'Place).



Le monument est encadré de deux piliers surmontés d'un tympan où est représenté un chevalier en armes portant l'étendard du Duché de Brabant - Limbourg. La plaque centrale est ornée de 3 bas-reliefs rappelant les trois faits de l'histoire de Bruxelles auxquels t'Serclaes est lié : ses deux faits d'armes et la joyeuse entrée des Ducs Jeanne et Venceslas, rendue possible par la victoire de l'échevin sur le Comte de Flandre.
C'est bien entendu le héros martyrisé que représente le gisant lui-même.

Anecdote :

Une tradition remontant à l'entre-deux guerres affirme que si l'on formule un voeu, en frottant le bras du gisant, il sera exaucé. Les millions de caresses érodent le métal, et l'oeuvre a dû être plusieurs fois restaurée. Elle le fut tout récemment encore.

 

(Source et photo "Wikipédia")

 

Repost 0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 07:00

 

b3y78qot

 

 

 

 

POURQUOI LE MUGUET AU 1er MAI

 

Arrive le moment, où  fleurit le muguet,

    Et tradition veut, que l'on offre à chacun,

Ce doux "porte bonheur", n'ayant rien de commun,

Avec les autres plantes, le jour du premier mai.

 

Ces si jolies clochettes, ou "lis de la vallée",

Qu'elles auraient aussi, pour autre nom d’emprunt,

Sont vêtues d’un mystère,  car je n’ai vu aucun,

Message vraiment clair, sur bonheur assuré.

 

Celtes l'auraient choisi, pour honorer l'an neuf,

Il fut mis à la mode, par le roi Charles IX,

Les couturiers ainsi, à leurs "petites mains",

 

Offrirent du muguet, honorant leurs ouvrages,

Et de fil en aiguille, le premier Mai devint,

La fête du travail, dont il est l'apanage.

 

-§-§-§-

                                                                    Cathy, le 25 Avril 2011 ©

Vous l'aurez compris, j'ai recherché l'origine de la fête du travail le 1er Mai et la raison de cette tradition d'offrir du muguet "porte-bonheur" ce jour-là.

Rien de très précis si j'en crois mes sources, mais des indications quand même :

- Les Celtes considéraient que le 1er Mai était le jour de l'an nouveau, jour de bonheur, et offraient du muguet à cette occasion,

- Charles IX, pour sa part, décida que les couturiers devaient féliciter "les petites mains" travaillant dans les ateliers de mode, en leur offrant un brin de muguet le 1er Mai.

Au fil du temps, ce jour est ainsi devenu celui de la fête du travail.

Je vous replace ce poème durant mon absence, et avec un jour d'avance je formule pour chacune et chacun d'entre-vous de sincères souhaits pour une agréable journée et beaucoup de bonheur en perspective.

Amitiés,

Cathy. 

 

 

Repost 0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 07:00

Titanic    

 

 

 

CENT ANS APRES…

 

Si lui ne l’était pas, tant de pensées  le sont,

Tirer de cette histoire, la réelle leçon,

Rendrait insubmersibles, tous navires à flots,

Si l’Homme contrôlait, un peu mieux son ego.

 

Ce paquebot de luxe, fierté du capitaine,

N’était pas dévolu, aux heures incertaines,

Aux sinistres instants, et à l’inconséquence,

D’un être motivé, par orgueil et prestance.

 

Un iceberg a longtemps, porté toute la faute,

D’un cruel échouage, mais aujourd’hui l’on note,

Les nombreuses erreurs, et les failles techniques,

Eclaboussant ainsi, pages du Titanic.

 

Si c’est cent ans après, que l’on refait l’Histoire,

Les esprits sont troublés, cela est bien notoire,

Et récents accidents, survenus sur la mer,

Laissent toujours autant, ce petit goût « amer ».

 

-&-&-&-

 

                                                                             Cathy, le 12 Avril 2012 ©

Repost 0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 16:05

IMGP7323    

 

LA BASILIQUE DE KOEKELBERG (BRUXELLES)

Une page d'histoire de la Belgique...

 

Les fêtes de Pâques furent l'occasion pour moi d'entrer enfin dans cette basilique que je n'avais encore jamais visitée.

     Elle trouve son origine dans le souhait que nourrissait, depuis 1880,

 le roi Léopold II de Belgique, d'ériger un "panthéon national" à l'exemple de celui

de Paris, à l'occasion du cinquantième anniversaire de l'indépendance de la

Belgique.

     Et, ce, sur le plateau de Koekelberg, comme fond de perspective d'une longue avenue et dans le cadre du réaménagement du parc Elisabeth.

C'est le "Sacré Coeur", par lequel il fut impressionné, qui lui donna l'idée d'opter pour un édifice religieux.

La première pierre ne fut posée que vingt-cinq ans plus tard. Soit, en 1905.

L'architecte, VAN HUFFEL , obtint en 1925, à l'exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes à Paris, le Grand Prix d'architecture pour la maquette de la basilique.

La photo, ci-dessous, montre la vue d'ensemble depuis le parvis de la basilique.

L'architecture est de style "art déco" et la basilique appartient au patrimoine universel.

La structure est entièrement en béton armé, pour lequel on a utilisé un coffrage perdu en terra cotta émaillée. Cette matière, en tant qu'élément décoratif, crée à l'intérieur de l'édifice une ambiance chaleureuse, bien que ce matériau soit généralement réputé "froid".

IMGP7326 

IMGP7324

  IMGP7329

 IMGP7331

IMGP7332

 

IMGP7333

 

IMGP7337

 

IMGP7336

 

IMGP7330

 A l'intérieur, comme à l'extérieur (ci-dessous), le Père Damien a une place prépondérante. Celui-ci s'est voué aux personnes souffrant de la lèpre, jusqu'à en être atteint lui-même et à y laisser sa vie.

Né le 3 janvier 1840, il meurt le 15 avril 1889.

Il fut canonisé le 11 octobre 2009.

 

IMGP7325

 

 

 

IMGP7339

 

                                                                     

Cette basilique est particulièrement impressionnante et l'architecte n'y a laissé aucun espace inutilisé. Sous l'église, existent des lieux de réunions, une crypte, un théâtre, un restaurant, une chapelle de semaine, un logement de concierge... "une ville dans la ville"...

Ce fut une très belle découverte et je remercie au passage le photographe qui se reconnaîtra dans cet article et qui n'est autre que mon mari.

 

                                                                     Cathy, le 9 Avril 2012 ©

Repost 0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 07:00

 

  sirenemarie.jpg

 

 COULE LE TEMPS... TRADITIONS RESTENT...

 

 

 

POURQUOI LE POISSON D’AVRIL ?

   

D’où vient cette habitude,

Qu’ont les petits malins,

D’apposer  multitude,

De poissons ces coquins,

Face aux vieilles légendes,

J'ai l'âme curieuse,

J'en suis assez friande,

Et deviens fouineuse.

 

 

C’est le roi Charles IX,

Qui eut drôle d’idée,

La journée de l'an neuf,

Il voulut chambouler,

En remuant aussi,

Notre calendrier,

    Mois d'Avril fut ainsi,

Remplacé par Janvier.

 

 

Mais qu’à cela ne tienne,

L’échange des cadeaux,

    Qu'on nomme "les étrennes",

Ne se fit pas plus tôt,

Braves gens préservèrent,

Leurs sereines cervelles,

Avril ils conservèrent,

Et ce fut sans appel.

 

  

Seizième siècle dis-je,

Cadeaux sont nourriture,

Ainsi, poisson oblige,

Il fallut à coup sûr,

Prendre Carême en compte,

Et ce mets là offrir,

  Car Pâques sans escompte,

Ne devait en souffrir.

 

 

Notre roi Charles IX,

    Se fit bien du souci,

Pour conserver l'an neuf,

Mais « peuple » diverti,

S'obstinera longtemps,

A préserver le mythe,

    D'un Avril pour présents,

    Jusqu'à ce qu'on l'imite.

 

L’idée continua,

Puis cadeaux furent « farces »,

Et le temps maintiendra,

Présents les plus éparses,

D’aucuns, poissons gardèrent,

    La raison la voici,

Bien que siècles passèrent,

Le "poisson d'Avril" vit.

   

 

-§-§-§-

 

                                                                  Cathy, le 1er Avril 2012 ©

Avec un petit jour de retard, en raison d'un problème de connexion... 

 

Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 08:00

femmecadreromantmarie    

 

DOUCE SAINT-VALENTIN

 

Fête pour tous les âges, aux couleurs passion,

Fête des romantiques, aux tendres pulsions, 

Ta si douce fragrance, honore les maisons,

Se glisse dans la soie, où corps s’accoupleront.

 

Plongeant dans les abysses, en pleine fusion, 

Loin de Mars et Vénus, dont pourtant l’union, 

Engendra en son temps, ce beau Dieu Cupidon,

Symbolisant un jour, ne portant pas son nom.

 

Si la Saint-Valentin, ravive tous les cœurs,

Elle joint à l’amour, vénérable consoeur, 

Dont on ne parle pas, la voilà oubliée,

Pourtant si précieuse, cette belle amitié.

 

Ainsi, en ce poème, hommage je lui rends,

Je ne puis éluder, si noble sentiment,

La légende l’évoque, mais souvent en ce jour,

Privilège ne va, qu’à celui de l’amour. 

 

-§-§-§-

                                                  Cathy, le 13 Février 2012 ©

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux