Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 07:00

plumelettremarie    

 

 

LETTRE A UN AMI

 

Si j’avais le pouvoir, de raviver tes sens,

Pour lire dans tes yeux, nouvelle incandescence,

Te redonner des forces, toute ta joie de vivre,

Ô oui je le ferais, afin qu’on te délivre.

 

Toujours tu as fait preuve, d’un immense charisme,

Tu possédais un don, offrais ton magnétisme,

Et sur tant de sujets, avec toi j’ai appris,

Nous partagions des heures, avec d’autres amis.

 

Homme spirituel, tu méditais souvent,

T’intéressant à tout, et si intelligent,

Je te savais empreint, d’une infinie sagesse,

Et j’éprouve pour toi, une grande tendresse.

 

Je t’ai vu récemment, sur un lit d’hôpital,

Maladie t’a atteint, douloureuse, fatale,

    En cet après-midi, tu viens de "t'envoler",

Saches que j’ai pour toi, les plus douces pensées.

 

-&-&-&-

 

                                                                    Cathy, le 13 Juin 2012 ©

J'étais mercredi dernier à l'hôpital, auprès de cet homme que je connaissais depuis plus de 20 ans (75 ans et atteint du cancer de la plèvre - ancien prothésiste dentaire c'est l'amiante qui fut en grande partie responsable de cette maladie). Avec d'autres amis très proches nous avions passé quelques heures d'échange qui lui avaient fait beaucoup de bien.

Pour ceux qui me lisent depuis longtemps, il s'agit de mon ami magnétiseur, dont j'ai déjà parlé ici et qui se vouait entièrement et gratuitement à la cause des autres. 

J'ai appris son décès ce mercredi 13 Juin dans l'après-midi.  

Je vais m'absenter quelques jours. 

Recevez toutes mes amitiés,

Cathy.   

Repost 0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 07:00

regardmermarie    

 

 

 

APRES LE PREMIER PAS

 

Emettre le souhait, que consciences s’éclairent,

Espérer un sursaut, un éveil des esprits,

Pour l’énième fois, et sans pensée amère,

Faire le premier pas, même s’il s’alourdit.

 

Redonner une chance, aux enfants qui sommeillent,

Et sans les secouer, leur dire « voici l’heure »,

Croire qu’ils sont placés, tout simplement en veille,

Oser imaginer, qu’ils ont aussi un cœur.

 

Après de vains appels, en recevoir enfin,

Leur parler gentiment, en souhaitant les voir,

Evoquer les beaux jours, et leur tendre la main,

Echanger quelques mots, avant le désespoir.

 

Lorsqu’ils montent le ton, quand ils se justifient,

Qu’ils ne savent que dire, s’énervent et vous lancent,

Paroles assassines,  qui assomment l’esprit,

N’ayant plus d’arguments, expliquant leur silence.

 

Alors on ne peut plus, émettre de souhait,

On laisse leurs propos, simplement en sursis,

Essayant d’occulter, paroles surannées,

En noyant son regard, dans les flots de l’oubli.

 

-&-&-&-

 

                                                                           Cathy, le 27 Mars 2012 ©

 

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:00

mervaguescb    

 

COURANT DE MES PENSEES

 

M’éveiller et me dire, « tout n’est que mauvais rêve »,

Trouver paix de l’esprit, et doux moments de trêve,

Ou plutôt m’endormir, renaître seulement,

Quand se sera éteinte, flamme de mes tourments.

 

Le soleil m’a quittée, je cherche ses rayons,

Dessinant ses contours, m’aidant de mon crayon,

Déplaçant de ma plume, tout cet imbroglio,

De toxiques pensées, déferlant comme l’eau.

 

Sur ce courant marin, dans lequel je me noie,

Arrive le ressac, qui étouffe ma voix,

Sur une île déserte, loin de tous les requins,

J’aimerais séjourner, pour plus doux lendemains.

 

-&-&-&-

 

                                                           Cathy, le 21 Février 2012 ©

Repost 0
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 17:17

vaseplumes    

 

 

BLEUS DE L’AME

 

En regardant ce bleu, qui viendra sur sa main,

Hématome laisser, car au petit matin,

Elle vint se cogner, malencontreusement,

Sur l’arête d’un meuble, ses larmes provoquant,

 

Elle s’est demandé, pourquoi pleurer ainsi,

Comme petit enfant, qui n’aurait pas grandi,

Son enfance blessée, n’a pas quitté, vraiment,

Son cœur et son esprit, elle sait, elle sent,

 

Cette réminiscence, s’installer en pensant,

Qu’elle n’a pas le droit, d’écrire simplement,

Que le bonheur s’apprend, qu’il ne s’invente pas,

Si d’aucuns le comprennent, on ne tolère pas,

 

Que des âmes blessées, expriment sans pudeur,

Réactions soudaines, d’un esprit et d’un cœur,

Elle cache pourtant, beaucoup de ses souffrances,

Et elle se croyait, sortie de son enfance.

 

-&-&-&-

 

                                                      Cathy, le 29 Décembre 2011 ©

 

 

Repost 0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 09:00

sirènecb    

 

 

INTERMINABLE DECEMBRE

 

Plus avancent les jours, et plus mon cœur se charge,

De l’indéfinissable, sentiment qui l’atteint,

Quand arrive Décembre, chaque journée  j’émarge,

Mais ce calendrier, non jamais ne s’éteint.

 

Mon esprit s’alourdit, j’aimerais m’endormir,

Et comme une sirène, me réveiller plus tard,

Effacer de l’année, ces fêtes qui m’inspirent,

Le souhait seulement, de changer mon regard.

 

Mais sur l’évènement, qui agite les cœurs,

Je pose d’autres yeux, ne sais me réjouir,

Interminable mois, tu suscites ma peur,

Pulsion incontrôlable, qui me fait tant frémir.

 

Ma plume s’alourdit, mon encre devient noire,

Ces quelques mots ici, sont comme trouble-fêtes,

Je n’ai trouvé encore, aucun autre exutoire,

Pour apaiser ces maux,  qui encombrent ma tête.

 

-&-&-&-

 

                                                         Cathy, le 19 Décembre 2011 ©

                                                     (image extraite de Center-Blog)

Repost 0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 22:19

 

 

pontbanc 

EN ATTENDANT

 

En désertant ce banc, depuis longtemps déjà,

Elle n’a pas voulu, alerter les esprits,

Il est des maux parfois, qui ne s’écrivent pas,

Même chez  les poètes, ils sont mots interdits.

 

Elle panse ses plaies, mais ne peut les transcrire,

Pourquoi paraphraser, cela ne rime à rien,

Elle va essayer, d’encore rebondir,

Vous revenir bientôt, quand son cœur ira bien.

 

-§-§-§-

                                                                    Cathy, le 18 Juin 2011 ©

 

Je traverse une épreuve très douloureuse depuis quelques temps

et n'ai pas voulu en faire état ici.

Ceci explique mon absence, ainsi que sur vos blogs.

Il me faut tenter de surmonter cela au mieux et je m'y emploie.

Je dois pour cela penser à moi et réapprendre à me faire du bien.

Je pars me reposer quelques jours et reviendrai dès que possible.

Merci beaucoup pour tous vos mots amicaux qui me sont précieux.

Même si je n'y ai pas répondu, je les ai lus avec attention.

(Evitez seulement, s.v.p., de me parler de mes enfants et de mon petit-fils) 

                                                   Amitiés à chacune et à chacun.

Cathy.

 

Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 23:44

angecoeur 

 

    UNE LETTRE

 

Je vis dans l’illusion, de vous entendre un jour,

Me dire au mois de mai, encore un mot d’amour,

Pourquoi tous deux choisir, chaque année ce moment,

Pour me fermer la porte, me dire mots blessants.

 

Mon cœur vous a pourtant, apporté la tendresse,

Un amour infini, et de douces caresses,

Ma mère non bien sûr, je ne l’ai pas connue,

Mais jamais à quiconque, je n’en aurais voulu.

 

L’écoute et l’attention, des paroles aimantes,

Vous les avez toujours, et je suis tolérante,

Pour vous oui je suis là, et vous le savez bien,

Pourquoi au mois de mai, n’entendez-vous plus rien ?

 

-§-§-§-

 

                                                             Cathy, le 20 Mai 2011 ©

 

Repost 0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 17:36

pensive 
 

L’OMBRE DE MON OMBRE

 

Si tenter de paraître, ce que je ne suis pas,

Serait plus attrayant, évitant lignes sombres,

L’écriture exutoire, ne me le permet pas,

Je ne serais alors, que l’ombre de mon ombre.

 

Existent cependant, de sublimes périodes,

Où j’ai l’âme plus gaie, l’esprit moins moribond,

Surgit en ce moment, le plus triste épisode,

D’une vie reconstruite, qui sombre à l’abandon.

 

Mois de Mai difficile, toujours je l’ai connu,

J’avoue que celui-ci, l’est davantage encore,

Si en ce mercredi,  la gaieté n’a pas su,

S’exprimer en mes lignes, le noir est le plus fort.

 

Petite fille en moi, est restée bien fragile,

Si le passé bien sûr, on ne peut le refaire,

Ce maudit mois de Mai, n’est jamais très docile,

Et moi non plus d’ailleurs, ne me laissais plus faire.

 

Mes forces m’ont quittée, je ne sais où j’en suis,

J’implore chaque jour, cet ange qui me guide,

La vie j’ai oubliée, une idée me poursuit,

Pourquoi faire semblant, lorsque l’esprit est vide.

 

-§-§-§-

                                                                            Cathy, le 18 Mai 2011 ©

Je vous prie de m'excuser, je ne sais plus vous visiter. Je n'écris plus.

Je ne sais plus où j'en suis. J'ai cru que ces vacances me feraient du bien...

Amitiés,

Cathy.

 

 

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 21:45

 

 

 

Train Hélène 
 

 

LA GARE DE L’OUBLI

 

L’écriture exutoire, revêt tant de couleurs,

Epuisant sa palette, croyant détenir l’heure,

A laquelle passait, le train des plus beaux jours,

J’en avais éludé, les possibles détours.

 

Si grâce à mes poèmes, me dégageant l’esprit,

J’avais glissé ma peine, sur route de l’oubli,

Ayant construit enfin, la gare de mes rêves,

J’aspirais au repos, à une douce trêve.

 

Ma  gare de l’oubli, s’appelle maintenant,

Gare des résurgences, des troubles permanents,

L’ampleur de ce désastre, est inimaginable,

Une bombe posée, la rend méconnaissable.

 

Passagère inconnue, de ce train de l’espoir,

A changé mon parcours, ma belle trajectoire,

En trempant dans son fiel, la pointe de sa plume,

Tout un pan de ma vie, elle couvre de brume.

 

-§-§-§-

                                                                                       Cathy, le 20 Avril 2011 ©

                                                        (Image extraite des créations de mon amie "Hélène")

 

 

Repost 0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 23:56

 

 

dormeuse 
 

 

AMERTUME

 

Ton souffle sur ma peau, j’ai besoin de sentir,

Vibrations des sens, me reviendront peut-être,

Mon corps et mon esprit, souhaiteraient frémir,

J’espère près de toi, pouvoir ainsi renaître.

 

Si le bleu de ton eau, guérit bleus de mon âme,

Je viendrai chaque jour, me placer face à toi,

J’en oublierai alors, ces paroles infâmes,

Récemment proférées, qui ont créé l’émoi.

 

On ne peut pas parler, des autres sans savoir,

Je veux me ressourcer, tu vas me reconstruire,

J’aimerais déposer, sur mon bel écritoire,

Moins mièvre poésie, plume mieux reconduire.

         

-§-§-§-

                                                                                Cathy, le 17 Avril 2011 ©

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux