Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 17:32


crasto


QUAND UN ENFANT GRANDIT

On le porte neuf mois,
Puis un jour on le voit,
C'est là qu'il a poussé,
Son cri du nouveau né,
Alors on le chérit,
On n'a d'yeux que pour lui.

Comme il nous le rend bien,
Quand le voici, soudain,
Nous appeler "Maman",
C'est un ravissement,
Et toujours il grandit,
Avance, s'épanouit.

L'enfance il va quitter,
Et place va laisser,
A une adolescence,
Qui donnera naissance,
A quelques amourettes,
Ou des prises de tête.

Maman reste à l'écoute,
Confidences font route,
Et elle tend la main,
Car elle comprend bien,
Cette dure mouvance,
Qu'amène l'adolescence.

Ainsi les années passent,
Parfois l'enfant se lasse,
Prises de décisions,
Choix de l'orientation,
Ou bientôt il dira,
Qu'il a trouvé sa voie.

J'ai vécu cet instant,
Avec mes deux enfants,
Je l'assure, croyez-moi, 
Cela crée grand émoi,
Surtout si la passion,
S'ajoute à la raison.

Quand à six ans déjà,
L'enfant sait où il va,
Ou plutôt veut aller,
Cela semble insensé,
Mais on l'aime, on l'écoute,
A sa passion il goûte.

Ecoles, associations,
Et plus tard auditions,
Puis une Compagnie,
L'acceptera aussi,
Et l'université,
Pour le tout compléter.

Quelle joie de le voir,
Mais surtout de savoir,
Qu'on l'a rendu heureux,
En se prêtant au jeu,
Lorsqu'un jour il a dit :
"J'aime la comédie".

Aujourd'hui, sur les planches,
Le voilà qui étanche,
Cette soif de jouer,
Il sait bien endosser,
Le rôle d'un comique,
Ou bien d'un dramatique.

Quand je le vois sur scène,
Les souvenirs m'amènent,
Vers ce petit garçon,
Qui a eu bien raison,
De croire en son projet,
La suite l'a prouvé.

-:-:-:-:-

















Repost 0
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 20:28

messagers3.jpg


L'ABANDON

Quel est ce sentiment étrange,
Qui me ronge et qui me dérange,
La sensation que l'on m'oublie,
Cette impression que l'on m'évite.

Ai-je une place en ce monde,
Ma question peut paraître immonde,
C'est pourtant mon grand ressenti,
Mais comment donc l'on en guérit ?

J'ai bien la crainte de gêner,
Aux portes j'ai peur de sonner,
Je ressens à deux cents pour cent,
Le non-dit, les regards fuyants.

Beaucoup me disent "trop entière",
Mais je ne suis pas la première,
D'autres me trouvent trop sensible,
Quand donc serai-je plus paisible ?

Tout ceci malheureusement,
Naît de la mort de ma Maman,
Un accouchement qui l'emporte,
Tout en vous fermant une porte.

Elle m'a quittée, j'avais quatre ans,
Je n'ai jamais vu son enfant,
Etait-ce une fille, un garçon,
C'est un point d'interrogation.

Ce bébé qui est décédé,
Aucune trace n'a laissée,
Sauf en ma tête deux blessures,
Difficiles à soigner je l'assure.

Et ce sont quatre années d'hypnose,
Qui m'ont aidée, le dire j'ose,
A faire le deuil de cela,
Mais j'avais quarante ans déjà.

Comme un poète l'a chanté,
Mon interprète préféré,
"Si notre enfance un jour l'on quitte,
L'enfance, elle, ne nous quitte".

-:-:-:-:-:-







Repost 0
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 20:58

IMGP5923

 



LE FINISTERE

 

Les vagues,  violemment,

Viennent sur les rochers,

Mourir en mouvements,

Puissants et agités.

 

L'océan en colère,

Agité par le vent,

Eclabousse falaises,
Et 
rochers puissamment.

 

C'est une blanche mousse,

Qui éclate à nos yeux,

Les embruns, les frimousses,

Chatouillent quant à eux.

 

Ce spectacle est grandiose,

On ne s'en lasse guère,

Une belle symbiose,

Entre rochers et mer.

 

Je suis admirative,

La Pointe de la Torche,

Me veut contemplative,

De bien près je l'approche.

 

Paradoxalement,

Nature déchaînée,

Procure apaisement,

Je me sens ressourcée.

 

Immense sensation,

Qu'offre le Finistère,

Mais quelle dimension,

Pour la "fin de la terre" !

 

-:-:-:-:-:-:-

 

Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 21:24

 

IM-755073-colombe[1]





Passé, présent et imparfait

 

  Ses paupières se sont fermées,

Etre cher maintenant absent,

Tout cela est bien imparfait,

Et l'on pense, au moment présent,

"Toujours surgira le passé".

 

Photos gardées précieusement,
Mais le regard ou le dialogue,
 Elles ne remplacent pourtant,

C'est alors que l'on monologue,
"Toujours surgira le passé".

 

Existent parfois des écrits,

Du baume au coeur ils nous remettent,
Lettres classées, que l'on relit,

Mais leit motiv est dans nos têtes,
"Toujours surgira le passé".

 

Des souvenirs forts et profonds,

Hantent nos bien tristes esprits,
Nombreuses idées moribondes,
 Songeant à cet être parti,

"Toujours surgira le passé".

 

Ce monde est imparfait vraiment,

Tentons de penser au présent,
Laissons cette fois de côté,

Un peu du trop présent passé.

-&-&-&-&-

Repost 0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 00:25


En vers "libres"...

feu cheminee

LE MARBRE

 

Ce marbre était poli,

Mais, Dieu, qu'il était froid,

Dressé là devant moi.

 

Mes yeux posés sur lui,

Cherchaient l'inspiration,

Pour écrire sans raison,

Par plaisir et pour rien,

Quand je me dis soudain :

"Ce marbre a dû chauffer

Il y a bien des années…"

 

C'est là que mon esprit,

Tout à coup éclairci,

A posé sur papier,

Quelques vers bien trop libres,

Qui vont,  je l'imagine,

Regagner très bientôt,

Comme beaucoup de mots,

Les braises et les cendres.

 

Car ce marbre insolent,

En des temps très lointains,

Avait chauffé certains.

 

Vous l'avez deviné,

Celui qui m'a aidée,

Est une vieille cheminée.


 -:-:-:-:-:-:-:-

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:34

view

 



L’arbre et le papier

  

Les arbres ont ceci d'agréable,

Qu'ils peuplent bien sûr nos forêts,
Et il est bien désagréable,
De voir ces endroits saccagés. 
 

     Intempéries, usure du temps,
L'Homme n'y est pour rien parfois,
Mais dans les villes cependant,
Il vide l'espace et fait loi.

 

Pense-t'il donc à cette feuille,

A ce papier qu'il utilise,
A-t'il conscience de son écueil, 

Cette perte qu'il favorise ?

C'est bien l'arbre, nous l'oublions,
Qui nous fournit notre papier,
Remettons-nous donc en question,
Et laissons la nature oeuvrer.

-§-§-§-§-§-

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:19


image424[1]


AMITIE ET TENDRESSE...

 

Ces mots ne riment pas ensemble,

Pourtant, par nature, ils s'assemblent,
Leur sens, leur signification,

Varient selon les relations.


Quand la tendresse atteint deux coeurs,

Sans que jamais ne les effleure,

L'idée de l'étreinte des corps,
La fusion est alors plus forte.
 

Deux êtres liés d'amitié,

Une amitié sincère et vraie,

Par la tendresse sont surpris,

Ce sentiment les envahit.

 

Ce sont des êtres au coeur tendre,
Capables tous deux de comprendre,
 Ces deux notions ainsi mêlées,
Qu'ils parviennent à conjuguer.

 C'est bien différent de l'amour,

Et cela perdure toujours.

-§-§-§-


 

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:14

ami2jg2[1]

 

 

L'ECOUTE

 
Que le temps passe vite,
L'écoute l'on évite,

Ainsi beaucoup s'emploient,

Facilement je crois,

A ne penser qu'à eux,

Ne pas ouvrir les yeux.


 Si chacun essayait,

Seulement d'écouter,

Une âme un peu perdue,

Ou simplement venue,

Espérant lui parler,
Et pouvoir se confier.


Le monde aurait un sens,

Gagnons donc en patience,

Près de nous regardons,
Donnons ce qui est bon,
Ce qui est vrai et noble, 

L'écoute et la parole. 

-&-&-&-&-&-&-&-


Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 22:06

cygne-papillonsPat
                  
                        
                  L
'AMITIE                            

 
C'est un : "Sentiment d'affection",

Voilà la seule définition,

Renvoyée par le dictionnaire,

Je vais donc, et à ma manière,

Les académiciens aider,
Ils me semblent manquer d'idées.


Car ils sont là très laconiques,

  L'amitié, la vraie, est unique,

Il faut alors la distinguer,

Ne pas d'amalgame créer,
Avec toutes autres notions,
Faisant naître des émotions.

 

Messieurs les Académiciens,
   Changez votre copie demain,

Il serait bon d'y ajouter,

Q'une véritable amitié,

 Peut aussi être fusionnelle,

Parfois même elle est éternelle.


-*-*-*-*-*-


                           

Repost 0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 21:40

image53 Pour en savoir davantage, cliquez tout en haut de la colonne de droite...

          

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux