Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 13:29

 

 

IMGP4812

 

 

 ABSENCE  D’UN JOUR

 

Un soleil éclatant,

Eclaire Mercredi,

Et voilà qu’à l’instant,

Il te procure envie,

 

De voir du paysage,

Un besoin d’évasion,

Capturer des images,

Pour joies de la vision.

 

Ton refuge est la mer,

Tu aimes l’admirer,

Qu’elle soit en colère,

Ou plutôt apaisée,

 

Cela n’a d’importance,

Que pour les beaux bateaux,

Toi, c’est ta délivrance,

Les  mouvements de l’eau.

 

Je vais t’accompagner,

Laisser mes écritures,

Cela va m’inspirer,

Pour poèmes futurs.

 

Allons-y, me voilà,

Cache ton impatience,

J’écris seulement là,

Raison de mon absence.

 

-§-§-§-§-

 

 

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 00:50

 

par Cathy

2ihuf04[1]

 

 

 

MESSAGE D'UN SOIR 

 

Je n'ai pu aujourd'hui,

Poser mes mots ici,

Je ne vous ai pas fuis,

J'étais chez un ami.

 

Agréable partage,

Une belle journée,

Oui, mais je suis "otage",

Des rimes à placer.

 

Ainsi, je viens ce soir,

Je ne puis m'empêcher,

De vous dire "bonsoir",

Car vous m'avez manqué.

 

Ma nuit ne sera belle,

Qu'après mes écritures,

Oui, c'est à ce point tel,

Vraiment, je vous l'assure.

 

Poésie tu me veux,

Toujours auprès de toi,

Moi-même je ne peux,

Te sentir loin de moi.

 

Déclaration d'amour,

Faite en rimes et vers,

A celle qui, mes jours,

Emplit de son mystère.

 

 

-&-&-&-

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 22:17

 

par Cathy

!BrDJ1Gg!mk~$(KGrHqQH-EIEvDikgEq5BLy!7H)8dg~~ 35

 

 

 

COUP DE COEUR

 

Chiner dans les brocantes,

Ou chez les antiquaires,

Idées  grandilocantes,

Ou pour bonnes affaires ?

 

Le plaisir, simplement,

De voir choses anciennes,

Parfois je me surprends,

A me dire : « Elles sont miennes ».

 

J’ai vagues souvenirs,

Quand je suis en ces lieux,

Objets  j’ai vu vieillir,

Qui leur ressemblent un peu.

 

En errant aujourd’hui,

Ne pensant plus à  rien,

Un meuble  m’a séduite,

Datant d’un siècle ancien.

 

Machine d’autrefois,

Que de pieds ont glissé,

Combien de mains, de doigts,

De chemises ont plissées…

 

Actionnant ta pédale,

Pour que bouge l’aiguille,

Qui suivrait sans dédales,

Grâce à des mains habiles,

 

L’endroit où la couture,

Vêtement va  finir,

Ou sur la déchirure,

Fera belle reprise.

 

Coup de cœur, oui c’est vrai,

Car je ne sais pas coudre,

Nostalgie du passé,

J’ai eu le coup de foudre,

 

Et je t’ai achetée,

Tu es faite de bois,

Et de fonte parée,

Te voilà donc à moi.

 

-&-&-&-

 

 

 

 

 

Repost 0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 14:54

 

belgie2

 

 

 

 

LA BELGIQUE

 

Point n’est besoin, ici,

De faire long discours,

Sur large discrédit,

Jeté sur « notre » Cour.

 

La Belgique est petite,

Mais de forts opposants,

Cette page m’incite,

A livrer maintenant.

 

Querelles bien futiles,

Pour question de langage,

Croyez-vous bien utile,

De livrer vos messages,

 

Emplis d’autant de haine,

Avez-vous oublié,

Qu’elle n’est pas lointaine,

L’aide qu’ont apportée,

 

A votre Economie,

Ces Wallons détestés,

Par Flamands aujourd’hui,

Et que vous rejetez.

 

Pensez à nos enfants,

Pour eux, quel avenir ?

Méchanceté aidant,

Chacun ils vont haïr !

 

Vous êtes les premiers,

A afficher « richesses »,

Le Roi vous voudriez,

Supplanter en Noblesse,

 

Vous êtes une poignée,

A vous croire  l’Elite,

D'Ecoles "réservées",

Vous sortez sans mérite,

 

Vous vouliez, entre-vous,

Tout apprendre en Flamand,

Sans Wallons près de vous,

Est-ce déshonorant ?

 

Mais avec votre langue,

Où irez-vous demain ?

Belgique Flamingante,

N'a aucun lendemain.

 

-&-&-&-&-

Repost 0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 21:37

 

par Cathy

creaoff14kn2[1]

 

 

PASSE LE TEMPS

 

Dix-huit ans seulement,

Je sortais du lycée,

J’étais heureusement,

Reçue et acceptée,

 

Pour  diplôme obtenir,

Bien « maigre » maintenant,

Qui ouvrait avenir,

Travail, assurément.

 

En mon for intérieur,

J’espérais continuer,

Etudes supérieures,

Belle-mère a bloquées.

 

A certains professeurs,

Je m’étais attachée,

Devenus « confesseurs »,

Sans que je l’aie cherché,

 

Ils avaient soupçonné,

Une grande souffrance,

Je n’en parlais jamais,

Mais une transparence,

 

Les amena vers moi,

Et lorsque j’ai quitté,

Avec beaucoup d’émoi,

Ce lycée que j’aimais,

 

Un professeur m’a dit,

« Non, ne nous quittons pas,

Restons plutôt amies,

Je marche sur tes pas ».

 

Mon professeur d’Anglais,

Souhaitait donc « me suivre »,

Comment imaginer,

Que nous allions poursuivre,

 

Trente-deux ans après,

Relations amicales,

Comment donc expliquer,

Amitié si durable ?

 

Si  je lui dois beaucoup,

Pour écoute attentive,

Qu’elle suscita surtout,

Me trouvant émotive,

 

Aujourd’hui c’est à elle,

Que je confie mes joies,

Bien souvent l'on s’appelle,

Quelquefois l’on se voit,

 

Elle a su ce midi,

Que « l’ado » que j’étais,

Déjà bel âge a pris,

Et grand-mère serait !

 

-§-§-§-§-

 

 

 

 

Repost 0
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 19:20

 

par Cathy

53sacef[1]

 

 

BIODIVERSITE

 

 

Un terme très « tendance »,

« Auriez-vous l’obligeance,

D’y veiller chaque jour,

En scrutant tour à tour,

Vos  jardins la  journée ,

Et nature observer».

 

Discours tenu hier,

Par notre gentil Maire,

Qui, lors d’une réunion,

Souleva la question :

« Biodiversité,

Espèces protégées ».

 

« Comptez les papillons,

Veillez aux oisillons,

Mésanges recensez,

Et batraciens aidez,

A traverser les rues,

Ce sont là tous nos buts».

 

L’idée n’est pas banale,

Pour un milieu rural,

Mais ce soir là notre homme,

Dut comprendre qu’en somme,

Ses citoyens, sur terre,

Pieds et esprit gardèrent.

 

Il voulut réactions,

Il en eût à foison,

« Regardez la voirie,

Pistes cyclables existent,

Mais sont utilisées,

Par des chevaux montés ! ».

 

« Circulation mauvaise,

Et ne vous en déplaise,

Les zones inondables,

Restent bien redoutables,

Lorsque s’abattent pluies,

Cela crée des ennuis ».

 

Notre Maire, marri,

A l’idée se rendit,

Qu’électeurs ce soir là,

Ne s’attendaient à ça,

Mais eussent préféré,

Qu’il eût d’autres idées.

 

Ainsi, nous repartîmes,

Après discours ultime,

Concernant nos trottoirs,

Et voirie à revoir,

"Biodiversité",

Fut bien vite oubliée !

 

-&-&-&-

 

 

 

 

Repost 0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 21:36

 

 

102 3256 

  

DESTINATION VACANCES

 

Il serait temps peut-être,

De songer aux vacances,

Mais où ai-je la tête,

Je suis peu en avance !

 

Je suis bien tiraillée,

Je me pose questions,

Car je suis attirée,

Par deux destinations,

 

Le Finistère j’aime,

J’en ai parlé ici,

Mais la Grèce quand même,

Me plairait bien aussi,

 

Et je dois tenir compte,

De naissance prochaine,

Octobre, point ne compte,

Car durant ces semaines,

 

Mon fils aîné va voir,

Sa femme mettre au monde,

L’enfant qu’ils vont avoir,

Et ma joie est profonde.

 

Alors que vais-je faire,

Où vais-je donc aller ?

Dans ce beau Finistère,

Ou partir visiter,

 

L’île de Santorin,

Qui est en mer Egée,

Dont on m’a dit grand bien,

Pittoresque elle serait.

 

Ô Choix bien difficile,

Mais je crois qu’il est fait,

Car volcaniques îles,

Je vais laisser tomber.

 

-&-&-&-

 

Repost 0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 20:01

 

 

plage%20le%20soir

 

 

VIOLENCE  GRATUITE (*)

 

Des êtres  perturbés,

Ou seulement méchants,

Sont venus secouer,

Une femme ignorant,

Ce qu’esprit délétère,

Entend en lui sonner,

Ne pouvant faire taire,

De sournoises pensées.

 

C’est ainsi qu’ils s’acharnent,

Saisissant bien leur  proie,

Ils expriment leur hargne,

Sans trop savoir pourquoi,

Ils agissent en bande,

C’est tellement facile,

Lorsqu’un autre commande,

Ces êtres versatiles.

 

Mais vous êtes bien lâches,

D’attaquer une femme,

Faut-il qu’on vous attache,

Pauvres esprits infâmes,

Qu’on vous lance des pierres,

Pour que vous compreniez,

Quel mal cela peut faire,

D’être ainsi malmenés.

 

Vous êtes bien sournois,

Vous aimez vous faire craindre,

Mais vous apprenez quoi ?

Vous êtes bien à plaindre !

Car vous n’avancez guère,

Mais vous  régressez  bien,

Rester ainsi en guerre,

De la vie n’apprend rien !

 

-&-&-&-&-

 

 (*) Ecrit pour Méline - que j'embrasse bien fort.

Repost 0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 19:18

 

par Cathy

q4cnjyih[1]

 

 

TRAHISON

 

Tu étais mon « intime »,

Mes mots tu recevais,

Sur mon lit, allongée,

A toi j’ai tout confié,

Pensées les plus minimes,

Jusqu’aux secrets bien lourds.

 

Tu étais mon intime,

Mon ami de toujours,

Car c’est jour après jour,

Que je faisais le tour,

D’anecdotes infimes,

D’autres, plus difficiles.

 

Tu étais mon intime,

L’ami le plus docile,

Celui qui rend faciles,

Souvenirs les plus vils,

Parfois lourdes énigmes,

Ou sombres découvertes.

 

Tu étais mon intime,

Je t’avais recouvert,

D’un bien triste mystère,

Qui engendra colère,

Femme peu magnanime,

A violé nos secrets.

 

Tu n’étais plus intime,

Pourtant, très bien caché,

Il fallait une clef,

Pour pouvoir te trouver,

Toi, mon journal intime,

Ma « belle-mère » a volé !

 

Sur tes pages elle a lu,

Un secret de mon père,

Par hasard j’avais vu,

Qu'il noyait sa galère,

Autre femme à son bras,

Et toi tu le savais.

 

Mes treize ans elle viola,

Femme ignoble et méchante,

Car comble de cela,

Trouva désobligeantes,

Lignes que j'écrivis,

A toi, mon seul ami.

 

-&-&-&-

 

 

Repost 0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 20:44

 

par Cathy 

dm6s1gbx[1]

   

 

 

MARIAGE "NORD-SUD" (*)

 

Beaux instants partagés,

Quand mariage intervient,

Deux jeunes amoureux,

Privés d’intimité,

Lorsque ce jour survient,

Plein de monde autour d’eux.

 

Ils le voulurent ainsi,

Car tous deux invitèrent,

Deux cents convives au moins,

Dans petite mairie,

Et près d'eux rassemblèrent,

Famille, amis, témoins.

 

Père de la mariée,

Comble de l’émotion,

Nous fit très long discours,

Puisqu’il a « officié »,

Du fait de ses fonctions,

L’évènement du jour !

 

Deux familles au repas,

Deux régions opposées,

L’une au Sud, l’autre au Nord,

Mais cela n’est-il pas,

Moyen de partager,

Bien des choses encore ?

 

J’étais là, à la table,

Des parents des mariés,

Mais j’ai très bien senti,

C’est d’ailleurs impensable,

Des visages fermés,

Qui jamais n’ont souri.

 

Dommage que le Nord,

En ce jour ait reçu,

Sudistes « hermétiques »,

Car nos moindres efforts,

Engouement n’ont reçu,

Ce fut bien pathétique !

 

L’accueil  en privilège,

Fut au Sud accordé,

Mais le Sud, aux Nordistes,

Narcissique cortège,

A de loin préféré,

Par concours de modistes.

 

-&-&-&-&-

 

(*) Un écrit qui n'est que le reflet de ce que j'ai ressenti hier samedi lors d'un mariage dans notre région du Nord.

Ceci ne constitue nullement une idée d'ordre général sur les gens du Sud et du Nord de la France ;  encore moins un jugement... Je ne me le permettrais pas.

Seulement une ambiance "mal vécue" hier par d'autres invités aussi. Mais très beau mariage au demeurant !

Je tenais à le préciser.

Cathy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux