Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 13:06

 

 

angehélène

(image extraite des créations de mon amie Hélène)

 

 

 

 

UN DIMANCHE EN SONNET

 

 

Gazouillis des oiseaux, se sont tus ce matin,

Allongée dans mon lit, réveillée  par des pleurs,

Nuages qui arrosent, nos jardins et leurs fleurs,

Témoins de ce printemps, qui se veut en déclin.

 

Léger vrombissement, orage peu lointain,

Puis surgit un éclair, une faible lueur,

Le bruit assourdissant, s’approche et la chaleur,

Se mute en grosses perles, grêles sans lendemain.

 

J’ouvre alors la fenêtre, aucun souffle de vent,

Une lourde atmosphère, l’orage assurément,

N’y est pas étranger,  je ferme et je respire ;

 

Le sol de notre rue, recouvert de moirures,

A signé d'une trace un printemps qui expire,

Et je garde en mémoire, cette belle parure.

 

 

-§-§-§-

 

 

 

 

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 18:42

 

par Cathy

oiseauxbranchesigne2ap8[1]

 

 

 

L’EMOTION DU POETE

 

Ma tête était emplie, de ma  journée d’hier,

Je comptais partager, la nature avec vous,

J’ai parcouru vos blogs, durant heures entières,

Commentant vos poèmes, vos ressentis surtout,

 

Puis j’ai lu vos messages, car vous m’avez écrit,

Vos lignes m’ont émue, j’ai versé une larme,

Vous m’emplissez  le cœur, de tous ces mots gentils,

C’est un doux euphémisme,  car vos mots me désarment,

 

Je lis dans chaque ligne, déposée sur mes pages,

Commentaires sincères, et tant de sentiments,

L’affection, la confiance, l’amitié, le partage,

Tout ce que cette vie, envahie de tourments,

 

Ne m’avait apporté, car passé bien trop lourd,

Oser ouvrir ce blog, fut chose difficile,

C’est la méchanceté, que je vivais toujours,

Et pourtant je suis vraie, mais pas vraiment docile,

 

J’ai gardé cette crainte, toujours qu’on me rejette,

Avec vous chaque jour, oui je me sens renaître,

Poèmes déposés, ici je ne regrette,

Souffrances, désespoir, peuvent parfois paraître,

 

Difficiles à lire, mais vous me comprenez,

Partie de mon vécu,  est encore à « entendre »,

Cela viendra peut-être, l’esprit je laisse aller,

Choses encore noires, vont peut-être s’étendre.

 

Je voulais par ces rimes, vous rendre ici hommage,

Vous n’imaginez pas, tout ce que je ressens,

Ce n’est pas le hasard, qui me vaut ce partage,

Car chacun d’entre-vous, moi aussi je comprends.

 

Mes parents je n’ai plus, depuis longtemps déjà,

Pas de frère ou de sœur, mais je vous ai connus,

Si ce vide jamais, on ne remplacera,

De joies et d’affection, oui je suis éperdue.

 

Si poète je suis, vous êtes mes ami(e)s,

Ce message est bien long, mais vous le méritiez,

Mon ennui m’a quittée, grâce à vous je revis,

Et je tenais ici, à vous en remercier.

 

-§-§-§-§-

 

 

Repost 0
4 juin 2010 5 04 /06 /juin /2010 09:00


par Cathy

bisous

 

 

 

PENSEE POUR TOUS

 

 

Je suis absente aujourd'hui, je ne pourrai donc venir vous lire, mais je vous laisse ce doux baiser pour vous dire que je pense à vous.

 

Je passerai sur vos blogs ce soir très certainement, ou au plus tard samedi matin...

 

Bonne et douce journée à chacune et à chacun.

 

Amitiés,

 

Cathy.

Repost 0
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 22:29

 

par Cathy

Fleurs Panthera

 

 

 

DOUX ESCLAVAGE

 

Elle explore mes "plaies",

Et touche mon visage,

Je me sens apaisée,

Pourtant en esclavage,

Je suis à sa merci,

Elle pose sur moi,

Pour heures bien exquises,

Ce qui crée mon émoi.

 

J’entends une fontaine,

Ambiance relaxante,

Et petite rengaine,

Musique reposante,

Je me détends, j’écoute,

Ces notes Asiatiques,

Et ce qui, goutte à goutte,

Rend ces instants magiques.

 

Et mon esprit se fond,

Dans tout ce paysage,

Que ce doux bruit de fond,

M’inspire comme images,

En posant sur mes yeux,

Ce qui va m’apaiser,

Déjà je me sens mieux,

Tout à ses mains livrée.

 

Après ces quelques heures,

« Esclave » abandonnée,

J’éprouve le bonheur,

D’avoir été choyée,

Par cette magicienne,

Me délivrant de tout,

Elle est esthéticienne,

Et ses soins sont si doux.

 

-§-§-§-§-

 

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 23:34

 

 

violon-copie-1.gif

 

 

 

ERRANCES DES POETES

 

La plume du poète, est noire de souffrances,

Plus légère parfois, son encre est colorée,

Quand il lit chez les autres,  de la désespérance,

Le poète est sensible, se sentant transporté,

Vers ces âmes perdues, cherchant la délivrance,

Plumes ne sachant plus, les rimes aligner,

Refuge du poète, est alors en partance,

L’encre et son encrier, ont taché son papier.

 

Taches indélébiles, du désappointement,

Ce noir qui forme trace,  mérite une analyse,

Ne laissons pas poète, dans son désoeuvrement,

Respectons-le aussi, sans pourtant qu’il s’enlise,

Si poète souhaite, un peu d’isolement,

Laissons-lui transporter, dans ses lourdes valises,

Plume et son encrier, qui se taisent à présent,

L’inspiration s’en va, sa muse le méprise.

 

Vous qui lisez ceci, vous reconnaîtrez-vous,

Je vous ai parcourus, aujourd’hui sur vos pages,

J’ai reconnu parfois, sentiment de dégoût,

Déception exprimée, des propos sans ambages,

Mais j’y ai vu aussi, celui perdant le goût,

Préférant s’en aller, et cesser son partage,

Un autre se disant, pudique et c’est à nous,

D’en respecter l’esprit, nature en héritage.

 

Toutes ces plumes volent, mais se reposeront,

Moments de déception, difficiles tourments,

Les larmes du poète, d’ici peu sècheront,

Et l’encre de sa plume, ira en colorant,

Nous livrer à nouveau, des rimes à foison,

Son esprit se repose, mais c’est en versifiant,

Qu’un poète retrouve, naturelle passion,

Il ne reste muet, qu’un instant seulement.

 

-§-§-§-§-

 

 

 

 

Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 21:26


par Cathy

6oacrhg[1]

 

 

ARRIMAGE SEREIN

 

Après étroit chenal,

D’où sont sorties les eaux,

Hors du chantier naval,

Les voici sur les flots,

Amarrage infernal,

Capitaines trop tôt,

Retiennent gouvernail,

Point d’ancrage il leur faut.

 

Bathyscaphes ils se veulent,

Sans connaître la mer,

Encore un peu trop veules,

Ignorant bathysphère,

Préférant rester seuls,

Loin, très loin de la terre,

Sans écluse l’écueil,

Un beau jour n’évitèrent.

 

C’est la faune aquatique,

Qu’importe, ces bateaux,

L’ont trouvée sympathique,

En oubliant trop tôt,

L’étroit chenal magique,

Les mettant sur les flots,

Ils trouvèrent logique,

De se plonger dans l’eau.

 

Port d’attache a cherché,

A fuir sa solitude,

Frustrations oubliées,

La souffrance il élude,

Ses anneaux vont rouiller,

Mais ils ont l’habitude,

C’est sans vague essuyer,

Qu’il trouve plénitude.

 

-§-§-§-§-

 

Repost 0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 18:38


par Cathy

fn3e5gfr[1]

 

 

LE FIL D’ARGENT

 

Référence biblique, ne sera pas de mise,

Surnaturel instant, immense étrangeté,

Réveil habituel, quelle est cette méprise,

Corps est bizarrement, véritable étranger.

 

Se sentir exister, entièrement se doit,

Mais voici  plénitude, membres « inexistants »,

Petite gorgée d’eau, tranquillement l’on boit,

Sans physique réveil, de célestes instants.

 

Voici le « fil d’argent », retenant corps et âme,

Décidant de lâcher, âme restant consciente,

Lutter ne sert à rien, ce pourrait être drame,

Esprit mobilisé, sent qu’il se désoriente.

 

Douche froide inutile, corps ne peut s’imprégner,

De l’eau dégoulinant, sur membres endormis,

Comment réveiller corps, tout à fait envolé,

Cette essence physique, cela est inouï,

 

Vogue seule dans l’air, comme une molécule,

N’étant plus retenue, par ce beau « fil d’argent »,

Corps physique et astral, ce n’est pas ridicule,

Se sont bien séparés, l’espace d’un instant.

 

Un phénomène étrange, et l’on se sent mourir,

Mais l’on est bien vivant, perdant pieds sur ce monde,

La tête et le physique, ne peuvent secourir,

Ce vivant que nous sommes, et en quelques secondes,

 

Corps ne reconnaît plus, la tête et le conscient,

Il les laisse bouger, comme avancée normale,

Brisant ce  « fil d’argent »,  si faible et si puissant,

                       Expérience troublante,  mais bien paranormale.

 

-&-&-&-&-

 

 

 

 

 

 

Repost 0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 09:00

5x3foee-1--copie-1.gif

 

 

 

 

FETE DES MERES

 

Bonne fête à vous, les Mamans,

A la mienne,  je pense beaucoup,

Et un hommage je lui rends,

Sans en faire trop long discours,

Je l’aime très fort, elle le sait,

Mais aujourd’hui à vous je pense,

Car pour elle, rimes j'ai posées,

Pas besoin que je recommence.

 

A toutes les Mamans, ici,

J’offre ces vers comme cadeau,

Si vous connaissez  aujourd’hui,

Dans la voix, quelques tremolos,

Il vous reviendra dans la tête,

Ces heures souvent formidables,

Instants de joie, moments de fête,

Face à cet enfant adorable.

 

Ces heures d’intense émotion,

Celles de cet accouchement,

J’en ai  l’intime conviction,

Peuplent l’esprit assurément,

Un enfant tenu sur le cœur,

Quand il poussa son premier cri,

Est pour notre plus grand bonheur,

Belle expérience de la vie.

 

-§-§-§-§-

 

 

Repost 0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 20:55

 

 

femmes tulipes

 

 

 

HISTOIRE SANS PAROLES

 

Il n’est point de paroles,

Inutiles en ce monde,

Pas non plus d’auréoles,

Une  force profonde.

 

Aucune mièvrerie,

Pas de méchanceté,

Les visages sourient,

Respirent la bonté.

 

Le regard expressif,

Sens surdéveloppé,

Aucun œil n’est passif,

Au contraire, enchanté.

 

Parfois les joues rougissent,

Les sourcils sont froncés,

Toujours pas de malice,

Tout n’est que pureté.

 

Seules des mains s’agitent,

En mouvements rapides,

Des phrases non écrites,

Ce monde paraît vide.

 

Et toi, tu les regardes,

Car  toi, tu les entends,

Ton passé se lézarde,

Et tu te fonds dedans.

 

Ce monde du silence,

Tu le sens, tu le vis,

Tu offres ta patience,

Tu sais ce que tu dis.

 

Langage gestuel,

Des sourds et des muets,

N’est pas un rituel,

Et toi tu le connais.

 

Tu leur offres ton temps,

Et aussi de l’espoir,

Tu as vécu ce temps,

C’est un peu ton histoire.

 

-§-§-§-§-

 

 

 

 

 

 

Repost 0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 09:00

 

Meute chiens

 

 

 

TACTIQUE

 

Se sentir en danger,

Offre choix difficiles,

L’on peut se protéger,

Si l’on sent le péril,

Cela semble un peu lâche,

C’est la fuite en avant,

L’imagination lâche,

Mais en réfléchissant,

Une autre solution,

S’offre parfois à nous,

Bien sage précaution,

Nous enfermer chez nous.

 

D’autres, plus hasardeux,

Agissent autrement,

Rien de bien crapuleux,

L’on comprend aisément,

Le choix que fait chacun,

Quand une meute agit,

Où est donc ce coquin ?

Le voilà déguerpi !

La meute est aux aguets,

Le renard aux abois,

Il n’a pas louvoyé,

Ce fut de bon aloi.

 

Les chiens cherchent encore,

La proie qu’on leur réclame,

Bientôt la chasse à cor,

Et cela je n’acclame,

Les corps à corps sauvages,

Notre renard évite,

Je le trouve bien sage,

Il aurait pu bien vite,

Se sauver, provoquant,

Ainsi toute la meute,

Mais il reste, il attend,

Et personne n’ameute.

 

-§-§-§-§-

 

En résumé :

"Quand tu es dans la pire des situations, gère, ne dis rien,
donne l'impression de savoir ce que tu fais... Et tâche de passer
inaperçu !" 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux