Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 09:00

 

phare

 

 

 

LE VENT DE L’ESPOIR

 

Souvent près de la mer, ou face à l’océan,

Je regarde les vagues, l’esprit dans le néant,

Si le souffle d’Eole, emporte mes espoirs,

Je guette le ressac, pour parfois les revoir.

 

De ses teintes si chaudes, le coucher du soleil,

Me réchauffe le cœur, grâce à lui je m’éveille,

Sur un autre avenir, guidée par la lueur,

D’un phare dévoilant, un faisceau de splendeurs.

 

Attirée par les flots et par cette lumière,

N’ayant pour espérer, que de courtes prières,

J’ai demandé parfois, à ce grand dieu du vent,

De ne plus me laisser, seule avec mes tourments.

 

L’écho a dû porter, très loin à l’horizon,

Pour que finalement,  je puisse avoir raison,

De mes maux de mes peurs, qu’Eole a emportés,

Me rendant mes espoirs, en rimes dévoilés.

 

-§-§-§-

                                                                          Cathy, le 16 Février 2011 ©

 

 

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:00

 

escalier
 

 

 

OU VONT MES REVES ?  

  

Quand mon pas dans la nuit, emprunte le chemin,

De cette voie lactée, conduisant à demain,

Mon esprit s'égarant, pour m'emmener ailleurs,

Mon inconscient s'éveille, sur un monde meilleur.

 

Je m'envole en ces rêves, qui atteignent la lune,

J'aimerais gambader, m'évader dans les dunes,

Mais vagues qui envoient, les embruns de la mer,

En songes quelquefois, sont bien trop éphémères. 

 

Car plus souvent la nuit, je vois un escalier,

Symbole de la vie, il m'est bien familier,

J'en ai gravi des marches, jamais ne renonçant,

Fatiguée quelquefois, montant d'un pas plus lent.

 

Même bordé d'étoiles, l'escalier paraît haut,

Je ne le trouve pas, en songes bien plus beau,

Mais lorsque je m'éveille, même peu reposée,

Je continue ma route, toujours prête à monter.

 

 

-§-§-§-

 

 

                                                                               Cathy, le 15 Février 2011 ©

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 09:00

 

pensive 

MOMENT D'APAISEMENT

 

M’imprégner de douceur, trouver l’apaisement,

Sortir de mon esprit, tous les atermoiements,

Mes interrogations, mes moments de faiblesse,

Retrouver l’enveloppe, de ma belle allégresse.

 

Ce sont là mes besoins, après ce grand chaos,

Tout le chambardement, dont mes mots sont l’écho,

Cette crainte toujours, mon manque de confiance,

Et mon corps exprimant, lui aussi sa méfiance.

 

Je ne contrôle rien, de tous mes ressentis,

Mes maux posés ici, ne vous ont pas menti,

Non je ne suis pas forte, je l’ai compris encore,

Je ne peux l’exprimer, en belle métaphore.

 

Ma poésie ce soir, reste comme toujours,

L’alliée de mon cœur, sa déesse d’amour,

Elle panse ses plaies, apaise ses tourments,

La pointe de ma plume, en a fait le serment.

 

-§-§-§-

 

                                                                     Cathy, le 14 Février 2011 ©

 

Repost 0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 09:00

 

 

Saint-Valentin 

 

 

AU CŒUR DE LA SAINT-VALENTIN

 

Amoureux de tous âges, des mots doux se diront,

Pour les plus romantiques, couleur de la passion,

Envahira les lieux, de leurs tendres pulsions,

La fragrance des roses, embaumant leur maison.

 

Dans de beaux draps de soie, les corps s’accoupleront,

Plongeant dans les abysses, en totale fusion,

Loin de Mars et Vénus, dont la prospère union,

Engendra en son temps, ce beau Dieu Cupidon.

 

Si la Saint-Valentin, ravive tous les cœurs,

Elle joint à l’amour, vénérable consoeur,

Dont on ne parle pas, éludée en ce jour,

 

Je redonne ici place, au noble sentiment,

Que la légende évoque, cela depuis  toujours,

Celui de l’amitié, hommage je lui rends.

 

-§-§-§-

 

                                                          Cathy, le 12 Février 2011 ©



                                                                                 (image extraite de Wikipédia)

 

 

 

Repost 0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 09:00

pensiveroseau 

PETIT ECLAIRCISSEMENT 

 

Il est une explication à mon état général du moment que je ne vous ai pas donnée. Je me dois de vous l'apporter car je serai sans doute encore absente plus souvent que je le croyais.

 

Depuis de nombreux mois, beaucoup d'entre-vous m'incitent à publier mes poèmes. Certains me l'ont fait savoir en privé, et d'autres me demandaient s'ils pouvaient déposer mes écrits sur leurs blogs.

Je n'ai cependant jamais eu vraiment confiance en moi et j'avais plutôt envisagé  d'ouvrir un site privé.

 

Si un professionnel a récemment posé les yeux sur mes pages en m'incitant lui aussi à publier, j'ai "reculé".

Mais l'idée a germé et j'ai finalement décidé de me lancer dans une aventure dont je découvre les chemins depuis quelques jours.

 

Cela m'a occasionné un choc que je n'explique pas, entraînant une réaction physique, provoquée par un stress émotionnel si j'en crois l'avis d'une thérapeute que je viens de consulter près de chez moi.

 

 

 

J'ai donc entamé un travail de mise en page de certains de mes poèmes, conformément aux "exigences" de la publication et  l'AFNIL vient de me délivrer mon numéro d'I.S.B.N.

 

Je dois donc poursuivre ce projet tel qu'il est engagé, afin de fournir de quoi alimenter un recueil de poésies d'une centaine de pages. Tout est pratiquement fait, il me faut choisir la couverture. 

 

Je veux quand même prendre le temps nécessaire pour "peaufiner" le projet avant l'impression. Il me faut aussi me convaincre que cela aura de l'impact en dehors d'internet.

 

J'envisage également de vous faire découvrir ce recueil ici lorsque tout sera concrétisé, si cela intéresse certains.

 

Vous méritiez, je crois, cette explication compte tenu de l'intérêt que vous portez à ce blog depuis un an maintenant pour beaucoup d'entre-vous.

 

Je vous remercie pour votre fidélité, pour vos encouragements aussi. Et sachez que sans ce blog, mes écrits seraient restés dans un tiroir, comme ce fut le cas durant de très nombreuses années.

 

Bien sûr, je continuerai de venir vous voir, je répondrai à vos commentaires et je poursuivrai mes publications ici, mais peut-être moins quotidiennement pendant un petit moment.

 

Ce blog vit grâce à vous et je ne compte pas cesser d'écrire en ces pages. Merci encore.

 

Croyez à toutes mes amitiés,

A très bientôt.

 

Cathy.

 

 

 

 

Repost 0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 09:00

 

 

noah 1 à 3 mois 168 

 

LE CHEMIN DE L’AMOUR

 

Ton beau visage d’ange, face à moi aujourd’hui,

Eclaira mon regard, mit fin à mon ennui,

La joie de te revoir, ma peine a effacée,

Mon sourire revint, tu m’as vite apaisée.

 

Admirer tes grands yeux, te serrer dans mes bras,

Rattraper les instants, tout ce qui me manqua,

Voir que tu as grandi, constater tes progrès,

T’exprimer ma tendresse, te couvrir de baisers.

 

Mon cœur était empli, d'un douloureux mélange,

L’espoir de te revoir, mais sans que je dérange,

Mon amour n’a pas pu, plus longtemps résister,

La tristesse déjà, mes jours envahissait.

 

Rêvant de toi la nuit, j’étais mal le matin,

Aujourd’hui m’a menée, vers un autre chemin,

Ce partage avec toi et avec tes parents,

Efface souvenir, de mon trop grand tourment.

 

-§-§-§-

                                                                          Cathy, le 9 Février 2011 ©

 

Comme vous l'avez compris, j'ai passé une bonne partie de la journée de mercredi avec mon petit-fils et ses parents.

Même si je ne suis pas encore en excellente forme, rester une dizaine de jours sans voir Noah m'a été difficile et je crains toujours de déranger mes enfants dont je respecte l'intimité.

Ils étaient en fait ravis de me voir et nous avons passé un excellent moment.

Je répondrai à tous vos commentaires aujourd'hui jeudi, en vous remerciant encore pour votre fidélité et pour votre gentillesse.

Je passerai également avec plaisir sur vos blogs.

Amitiés à toutes et tous.

Cathy.

Repost 0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 09:00

 

 

cadreeasy4 

    

 

L'ENCRE DE L’AMITIE

 

Ma plume reste lourde,

De mes mots retenus,

Mais ne peut rester sourde,

Aux messages venus,

Durant ces quelques jours,

Vous m’avez  lue quand même,

Démontrant le parcours,

Qu’a fait le théorème,

D’un partage sincère,

Ayant touché mon coeur,

 

Si mièvres sont mes vers,

Cette part de bonheur,

Que vous m’avez  offerte,

Durant mes  jours d’absence,

Est une porte ouverte,

A ma convalescence,

J’essaierai de parfaire,

Pour les jours à venir,

Structure de mes vers,

Pour mieux vous réjouir.

 

Recevez pour l’instant,

Ce poème fébrile,

Reviendra le moment,

Où plume plus agile,

Sera bien plus féconde,

Mais j’ai un encrier,

Qui en cette seconde,

Vous dit mon amitié.

 

-§-§-§-

                                                                       Cathy, le 8 Février 2011 ©

                                                                                                    (image extraite de Easy4blog)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 09:00

 

 

dormeuse 
 

 

ESPOIR

 

Sonnant à mon oreille, souvent couvert de noir,

Tu peux tant évoquer, pourtant je ne puis voir,

Le bout de ce tunnel, dans lequel je me glisse,

En souhaitant toujours, qu'arrivent les prémices,

De l'aboutissement, de la joie du bonheur,

    Concrétisation, des projets que j'effleure.

 

Ma tête est tout emplie, de ce que tu m'inspires,

Mais je te garde en moi, même s'il faut souffrir,

Car parfois je te perds, tu me quittes me laisses,

Comment te retenir, quand alors tu me blesses,

Je te trouve sournois et même un peu perfide,

Pour supporter cela, je ne suis pas solide.

 

Cependant je m'accroche, aux six petites lettres,

Cherchant une anagramme, positive peut-être,

Au mot qu'elles composent, mais je ne trouve en toi,

Que le doute et je plonge, je coule et  je me noie,

Je ne puis dévoiler, cette envie qui me ronge,

Et qui revient souvent, chaque nuit dans mes songes.

 

Quand vas-tu donc me dire si je puis écouter,

Ce que raison m'inspire, lorsque parfois j'essaie,

De ne voir que le blanc, la couleur que tu caches,

Sans que le noir encore, mes idées il ne casse,

Tu peux être un allié, fidèle ou infidèle,

Cela dépend du jour, où mon esprit t'appelle.

 

-§-§-§-

 

                                                               Cathy, Mars 2010 ©

 

En vous remerciant pour tous vos messages d'amitié, je vous dépose ici un poème un peu plus ancien, exprimant mon espoir...

 

Celui de retrouver la forme le plus rapidement possible, de pouvoir répondre à tous vos commentaires et surtout de venir vous lire sur vos blogs.

 

Merci à tous,

Amitiés,

Cathy.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 09:00

 

 

blog pause

 

 

 

Si rimes j'ai gardées,

Pour vous dire "à bientôt",

Des soucis de santé,

Me forcent au repos,

 

Je reviendrai vous voir,

Lorsque je serai mieux,

Je crois bien percevoir,

Des petits jours fiévreux.

 

-§-§-§-

 

 

Passez un excellent week-end et soyez assurés de toutes mes amitiés.

A très bientôt, je l'espère.

 

Cathy.

 

 

 

 

 

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:00

 

 

 

regardnature 

   

Pour changer un peu, je vous propose une petite "page d'histoire".

Persuadé que je ne saurais y répondre, mon mari m'a lancé un défi et m'a demandé d'écrire un poème  sur "La langue d'Esope".

Fallait-il que je le prenne... au mot ?

 

 

LA LANGUE D'ESOPE

 

Grand philosophe Grec, connu pour sa morale,

Revisitant pour l'Homme, tout le règne animal,

Il fut observateur, étonnant La Fontaine,

Qui s'en inspirera, sans en faire rengaine.

 

Nos mémoires retinrent, ces fables étonnantes,

Qu'élèves nous trouvâmes, très intéressantes,

Leur origine Grecque, néanmoins fut cachée,

Monsieur de la Fontaine, voulut-il nous tromper.

 

Amateur de la langue, ce qui fit son histoire,

Esope un tour joua, alors que les espoirs,

Se tournèrent vers lui, pour un menu trouver,

Cet abat composa, l'ensemble du banquet.

 

De l'entrée au dessert, la langue fut servie,

Esope était esclave, son maître un peu marri,

Sur cette étrange idée, alors l'interrogea,

"Langue meilleure chose", Esope répondra.

 

Il se vit demander, le pire mets qui fut,

Esope ramena,  la langue ce têtu,

Assurant cette fois, que la pire elle était,

"Pire et meilleure chose", c'était bien son idée.

 

L'Histoire a démontré et toujours elle prouve,

Que maîtriser les mots, selon ceux que l'on trouve,

Est l'art de se montrer, bien gentil quelquefois,

Certains propos pourtant, peuvent blesser parfois.

 

Si la langue d'Esope, légende est bien restée,

Ne mériterait-elle, d'être plus étudiée,

Pour faire bon usage, des mots, de la parole,

Esope devrait être, présent dans les écoles.

 

 

-§-§-§-

 

                                                               Cathy ©

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux