Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 08:00

 

 

bougiescb 

 

 

VITALITE

 

En éclairant ma page, de ces quelques bougies,

J’y ajoute des fleurs, un brin de fantaisie,

Le décor est posé, je continue mes lignes,

En usant de mes mots, d’une plume maligne.

 

Je dois bien à celui, ou à celle que sais-je,

D’y mettre ici les formes, comment remercierais-je,

Suffisamment l’effort, fourni pour terminer,

Ce pénible travail, qui fut sollicité.

 

Une année de labeur, énorme sacrifice,

Lutter contre soi-même, et trouver l’orifice,

Fermer cette enveloppe, ouvrir boîte postale,

Et m’envoyer enfin, verte carte VITALE !

 

-§-§-§-

                                                                       Cathy, le 29 Mai 2011 ©

Quelques explications succinctes :

- Fin 2009, ma mise en retraite pour invalidité m'a empêchée de continuer d'avoir accès aux soins médicaux en France (au regard de la loi dite "Européenne"...).

A noter que je suis Française résidente Belge, je paye mes impôts en France et en Belgique, et je cotise à la sécurité sociale Française chaque mois. Je dispose aussi d'une mutuelle Belge "au cas où".

Ma pathologie est reconnue prise en charge à 100 %. Cherchez l'erreur...

- En Mai 2010 cette loi a été modifiée au bénéfice des Français retraités, qui ont pu récupérer leurs droits, à mon sens légitime.

- En Mai 2010, j'ai donc effectué toutes les démarches pour obtenir ma nouvelle carte d'accès aux soins en France (carte dite "VITALE").

- Après plus d'une année de rappels, le miracle est arrivé vendredi... Ma carte m'a enfin été délivrée par courrier.

- Je vais donc pouvoir déchirer mon attestation dite "provisoire", fournie il y a un an par la caisse d'assurance maladie,  qui m'obligeait à chaque visite chez un thérapeute à remplir le formulaire de soins que la carte Vitale était destinée à supprimer lorsqu'elle fut mise en service (et attendre ainsi deux mois avant d'être remboursée).

Je me devais donc de remercier dignement la personne qui a eu l'immense courage de glisser ma carte dans l'enveloppe ET dans la boîte d'expédition du courrier !

Le mieux étant de prendre cela avec humour...

Amitiés,

Cathy.

 

 

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 08:00

 

   

 

fdmeb 

 

 

A toutes les Mamans, ici,

J’offre ces vers comme cadeau,

Si vous connaissez  aujourd’hui,

Dans la voix, quelques tremolos,

Il vous reviendra dans la tête,

Ces heures souvent formidables,

Instants de joie, moments de fête,

Face à cet enfant adorable.

 

Ces heures d’intense émotion,

Celles de cet accouchement,

J’en ai  l’intime conviction,

Peuplent l’esprit assurément,

Un enfant tenu sur le cœur,

Quand il poussa son premier cri,

Est pour notre plus grand bonheur,

Belle expérience de la vie.

 

-§-§-§-

 

                                                             Cathy ©

Repost 0
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 08:00

 

 

rosevasecb 

 

L’HORLOGE DU TEMPS

Pour le thème "De l'aube au crépuscule"

Communauté d'Anitaya - Vive la liberté -

 

Lueur en ce matin, traverse les rideaux,

Ambiance feutrée, dans laquelle se glisse,

Mon esprit engourdi, sorti un peu trop tôt,

D’une nuit de sommeil, à l’aube et ses prémices.

 

L’horloge sans valeur, n’indique plus le temps,

La nature s’éveille, m’invitant à la voir,

Car c’est toujours à l’Est, que le soleil levant,

A maintenu son rythme, n’a pas perdu l’espoir.

 

Que brille le soleil, ou qu’il y ait nuages,

Les heures sont les mêmes, et l’Homme sans scrupule,

Ne parviendra jamais, à changer cette image,

Des merveilles de l’aube,  jusqu’au doux crépuscule.

 

-&-&-&-

                                                                        Cathy, le 27 Mai 2011 ©

 

                                                                            (Image extraite de Center blog)

 

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:00

 

 

livres 

 

POETE EN LIBERTE

 

Le poète détient, tout le sens de ses vers,

Pour en garder parfois, un peu de ses secrets,

Il a besoin c’est vrai, d’avoir son univers,

Des rimes peuvent donc, conserver sens caché.

 

Poète ne se livre, jamais complètement,

Mais en des cas extrêmes, il peut avoir besoin,

De se vider l’esprit, assez brutalement,

Plume perd l’équilibre, l’encrier la rejoint.

 

Tâche sur une page, marquée d’une encre noire,

Indélébile alors, puisque mal contrôlée,

Mais cette couleur là, n’est pas signe d’espoir,

Le poète ne peut, cette fois l’effacer.

 

Si des lignes bien lues, peuvent paraître claires,

Le poète sensible,  y a caché sa peine,

Ne voulant pas tâcher, de sa manche revers,

Il n’a rien essuyé, de sa vaine rengaine.

 

Car il est des douleurs, que l’on n’efface pas,

Qui paraissent alors, exutoire insensé,

Et les rimes transpirent, de mots qu’on ne voit pas,

C’est le poète seul, qui comprend ses pensées.

 

Ce poème à lui seul, veut tout dire à la fois,

Je n’ai versé ici, aucune pensée sombre,

Mais des vers et des rimes,  je m’amuse parfois,

Ainsi la poésie mon esprit désencombre.

 

 

-&-&-&-

                                                                           Cathy, Juillet 2010 ©

 

Je n'ai pu passer sur vos blogs jeudi puisque je gardais mon petit-fils. Je ne manquerai pas de venir vous visiter aujourd'hui et je répondrai posément à vos agréables commentaires.

 

En attendant, je place ici un poème que j'avais écrit en 2010, dans lequel beaucoup d'âmes poétiques se reconnaîtront.

 

Avec toutes mes amitiés.

Cathy.

 

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 08:00

 

 

paysagecenterblog   

(Petite pensée pour "le Moustoir")

   

 

LE PONT DES SOUPIRS

 

Demeure de vos rêves, ornée si joliment,

Des multiples essences, par les arbres offertes,

Laisse place aux oiseaux, à tous ravissements,

Même à cet écureuil, y faisant découvertes.

 

Vous choyez cet endroit, ne quittant pas des yeux,

Chacun des mouvements, qu’offre Dame Nature,

La fleur qui apparaît, ou le chant doucereux,

De tous les volatiles, et autres créatures.

 

Mais le ciel avec vous, n’est parfois pas très tendre,

La sécheresse ainsi, ne régénère plus,

L’endroit où vos canards, aiment aller se détendre,

Petite rivière, n’a plus l’eau attendue.

 

Vos prières du soir, adressées aux nuages,

Vous les faites d’un pont, dont j’aime tout le charme,

Avec vous oui j’espère, qu’arrive le présage,

D’une pluie bénéfique, et que cessent vos larmes.

 

-&-&-&-

                                                                            Cathy, le 25 Mai 2011©

 

 

 

 

Repost 0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 08:00

 

 

femme eau 

 

 

A LA SOURCE DES MOTS

 

L’eau et son mouvement, symbolisant la vie,

Rivières ou sources, cascades et fontaines,

A mon regard jamais, ne paraissent rengaine,

Au contraire elles charment, constamment mon esprit.

 

En admirer le flux, coulant à l’infini,

Imaginant parfois, quelques douces fredaines,

Ayant scellé le cœur, des âmes incertaines,

Romantiques aveux, que jamais ils n’oublient.

 

Et si là je m’arrête, pour tenter d’embellir,

Ma plume dont les mots, ne sont plus en délire,

De cette eau précieuse, j’emplis mon encrier,

 

Belle couleur  bleutée,  me redonne l’espoir,

Je retrouve ma verve, et mots sur ce papier,

Je dépose à nouveau, à la tombée du soir.

 

-§-§-§-

 

                                                                                 Cathy, le 24 Mai 2011 ©

 

Repost 0
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 08:00

IMGP7090 IMGP7091

 

 

 

NOS MERVEILLEUX ECHANGES

 

 

Te voilà maintenant, mon doux et beau trésor,

T'adaptant peu à peu à ton autre décor,

Regard qui me séduit, et visage rieur,

Tu sembles apprécier, ton nouvel intérieur.

 

Après ma courte absence, je suis venue te voir,

Et tu m'as samedi, redonné tout espoir,

Celui que ton sourire, m'insuffle chaque fois,

Toi qui me mets l'esprit, et le coeur en émoi.

 

J'ai besoin de crier, plus fort tous mes "je t'aime",

En m'aidant de ma plume, transformant en poèmes,

Nos merveilleux échanges, et précieux partages,

Cadeaux que je reçois, comprenant tes messages.

 

 

-§-§-§-

 

                                                       Cathy, le 23 Mai 2011 ©

 

Ce sont là les photos de Noah, qui a sept mois maintenant, prises samedi dans l'appartement où mon fils aîné vient d'emménager.

 

 

Repost 0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:00

 

 

colombes semaine 

  

 

MATINALE  ESPERANCE

 

Quand mon esprit s’habille, d’un large voile opaque,

Bloquant mes espérances, je guette le ressac,

Comme vent sur la mer,  change le cours de l’eau,

J’attends aussi de lui, qu’il transforme mes mots.

 

En soulevant ce voile, d’une main plus légère,

Quand brise du matin, et léger courant d’air,

M’aident sans le vouloir, à regarder le jour,

Admirer à nouveau, nature et ses atours.

 

Si face à ma fenêtre, quelques oiseaux s’invitent,

Quand j’ouvre mes volets, et qu’ils se précipitent,

J’y vois là un message, que j’invente peut-être,

Qu’importe mais je veux, à travers lui renaître.

 

-§-§-§-

                                                              Cathy, le 22 Mai 2011 ©

Je serai absente ce lundi... Je souhaite à chacun d'entre-vous une bonne journée et une bonne semaine.

Amitiés,

Cathy.

 

Repost 0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 02:00

 

 

 

 5x3foee[1]

  Posant une main sur des pensées...

 

Tout à fait par hasard (mais il n'y a pas de hasard), j'ai retrouvé vendredi dans mes fichiers, ces quelques pensées... Le poème qui les conclut n'est pas de moi mais il m'a interpellée :

 

    

 

Le coeur d'une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon.


~Honoré de Balzac~

 

 

Les mères humaines sont les seules créatures qui permettent à leur progéniture
de continuer à les inquiéter durant leur vie entière.


~Annelou Dupuis~

 

 

L'amour... avait l'étrange capacité de se multiplier.  De doubler.  De tripler, de sorte
qu'à l'arrivée de chaque enfant, il y en avait toujours assez pour continuer.


~Rosamunde Pilcher~

 

 

La seule explication au désintéressement, au sacrifice, à la loyauté et à la tendresse
d'une mère est l'amour.


~Leroy Brownlow~

 

 

La première fois que bébé dit "Ma-Maaaa", votre coeur bondit de joie.
Quinze ans plus tard, vous souhaitez qu'il puisse le dire un ton plus bas.  

 

~Marion Garretty~

 

 

 

On ne trouvera jamais quelqu'un d'aussi tendre, d'aussi doux qu'une patiente petite maman ;
nulle part ailleurs on ne trouvera une telle affection.

 
~Paul Brownlow~

 

 

Dans la boîte à tartiner d'un enfant on trouve : les attentions d'une maman.


~proverbe japonais~

 

 

Lorsque Dieu créa la mère, il en a probablement ri de satisfaction et décidé de ne plus y toucher
tellement sa conception était riche, profonde, pleine d'âme, de puissance et de beauté


~Henry Ward Beecher~

 

  

A ma mère, je dis toute la vérité. Il n'existe aucune pensée, aucun sentiment que je ne
puisse partager avec ma mère.  Elle est comme une deuxième conscience pour moi,
ses yeux reflétant, tels un miroir, ma propre image.


~William Gerhardie~

 

 

 

Fait d'héroïsme et de clémence,
Présent toujours au moindre appel,
Qui de nous peut dire où commence,
Où finit l'amour maternel ?
Il n'attend pas qu'on le mérite,
Il plane en deuil sur les ingrats ;
Lorsque le père déshérite,
La mère laisse ouverts ses bras.


~Sully Prudhomme
~

 

Je n'aurais su mieux dire que Sully Prudhomme... Ces quelques vers peuvent vous éclairer un peu sur le fait que depuis 2004 je gère très mal mes émotions à l'approche de la fête des mères.

Je suis, certes, bien trop sensible quand il s'agit de mes enfants, dont je ne comprends pas toujours les réactions malgré un dialogue que je maintiens constant.

J'ai donc fait le premier pas samedi pour rompre un silence qui m'était insupportable et que j'interprète sans doute mal depuis des évènements de 2010 qui nous ont fragilisés.

 

Je vais refaire surface peu à peu. J'étais vraiment "au fond du trou".

 

 

Amitiés et à bientôt sur vos blogs.

 

Cathy.

 

 

Repost 0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 23:44

angecoeur 

 

    UNE LETTRE

 

Je vis dans l’illusion, de vous entendre un jour,

Me dire au mois de mai, encore un mot d’amour,

Pourquoi tous deux choisir, chaque année ce moment,

Pour me fermer la porte, me dire mots blessants.

 

Mon cœur vous a pourtant, apporté la tendresse,

Un amour infini, et de douces caresses,

Ma mère non bien sûr, je ne l’ai pas connue,

Mais jamais à quiconque, je n’en aurais voulu.

 

L’écoute et l’attention, des paroles aimantes,

Vous les avez toujours, et je suis tolérante,

Pour vous oui je suis là, et vous le savez bien,

Pourquoi au mois de mai, n’entendez-vous plus rien ?

 

-§-§-§-

 

                                                             Cathy, le 20 Mai 2011 ©

 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux