Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 08:00

citationmarie    

 

 

AU SECOURS !

 

Il y a tant et tant, de gens dans la galère,

A côté de tous ceux, qui ne veulent plus faire,

Le précieux travail, qu’ils ont chance d’avoir,

Surtout quand au bureau, ils n’ont plus qu’à s’asseoir.

 

L’ordinateur est là, et les données défilent,

Sur l’écran, le papier, imprimant à la file,

Pages impersonnelles, jamais vérifiées,

Ainsi nous recevons, succulents courriers.

 

Plus de date déjà, n’apparaît sur la page,

C’est « date de la poste », qui vous fait cet hommage,

De ne jamais savoir, lorsque vous réclamez,

Le jour où cette « perle », fut chez vous envoyée.

 

Quand dans le corps de lettre, on inverse deux chiffres,

Les employés, bien sûr, et directeurs se fichent,

Des répercussions, que cela peut avoir,

C’est au récipiendaire, de s’en apercevoir.

 

Ces pauvres fonctionnaires, comme je les comprends,

Il faut se triturer, le cerveau bien longtemps,

Pour savoir que six mois, ne font pas une année,

Multiplier par six, mais douze mois noter.

 

Et quand je les appelle, ils ne comprennent pas,

Ah ! Mais ils réfléchissent, ne vous inquiétez pas,

Monsieur l’ordinateur, vous devriez cesser,

De contraindre au travail, ainsi ces employés !

 

-&-&-&-

 

                                                              Cathy, le 19 Février 2012 ©

Je vous fais grâce des répercussions graves que peut avoir cette erreur d'inversion de chiffres sur un appel à cotisations que j'ai reçu. Depuis la semaine dernière j'essaie de faire comprendre que "Janvier à Décembre" c'est une année et pas un semestre... On note une année et on multiplie la cotisation mensuelle par six... Logique, non ? Suite à mon appel, les employés réfléchissent et doivent me recontacter... Aujourd'hui peut-être ? Ou alors demain... Pour l'instant, ils cherchent l'erreur.

Sachez que j'ai bien conscience qu'il y en a encore qui travaillent vraiment et je les respecte.

Mais j'ai parfois le sentiment de me battre contre des moulins à vent ! 

 

Repost 0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 08:00

orchidéemarie    

 

 

 

LE CHARME D’UNE ORCHIDEE

 

En posant mon regard, sur ta belle corolle,

Dont se pare ta tige, je reste sous le charme,

Tu sembles si fragile, j’hésite mais te frôle,

Fascinée et conquise, par ton joli ton parme.

 

Prestigieuse fleur, ta riche symbolique,

Tout à la fois évoque, fécondité, ferveur,

Te pare des atours, des « Belles » romantiques,

Séduction te sied, et anime les cœurs.

 

Langage des couleurs, aussi l’on t’attribue,

Ce rose soutenu, te voudrait sensuelle,

Tout à la fois candide, joliment revêtue,

Mais dotée de prestance, ton charme naturel.

 

 

-&-&-&-

 

                                                                   Cathy, le 18 Février 2012 ©

 

 

Repost 0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 08:00

les intouchables

 

« INTOUCHABLES »

 

Depuis de nombreux mois,

Je ne m’étais rendue,

Dans ces lieux où l’on voit,

Sur l’écran étendu,

Le produit des tournages,

De styles différents,

Ces courts ou longs métrages,

Tristes ou distrayants.

 

J’avais tant entendu,

De propos favorables,

Sur ces deux prétendus,

Comédiens « Intouchables »,

Décidée, me voilà,

Qui m’en vais pour m’offrir,

Dans un grand cinéma,

Quelques instants de rire.

 

Tirée d’un fait réel,

L’histoire fait vibrer,

Rires sempiternels,

Sont ici assurés,

Mais ces deux « Intouchables »,

Le coeur savent atteindre,

Moments inénarrables,

Quand l’écran va s’éteindre.

 

Discrètement chacun, va sortir un mouchoir,

Pour cacher une larme, qui s’apprêtait à choir.

 

-&-&-&-

 

                                                                           Cathy, le 17 Février 2012 ©

 

 

 

Repost 0
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 08:00

ATT000255    

 

 

ESPACE PRESERVE

 

A toutes mes pensées, il était dévolu,

Mon abri de fortune, aujourd’hui recouvert,

Du sable de mon cœur, poussière saugrenue,

Ils tapissent ma page, tous ces grains délétères.

 

Si la douceur du vent, léger souffle d’espoir,

Ne vient pas disperser, trace de mes tourments,

Mes confuses pensées, tenteront dans le noir,

De glisser de ma plume, avant le firmament.

 

Désordre de mon âme, mes rimes trahiront,

Mais le matin venu, sable j’aurai poussé,

Espace sans poussière, mes pensées trouveront,

Pour poèmes d’espoir, revenir déposer.

 

-&-&-&-

 

                                                                        Cathy, le 16 Février 2012 ©

Repost 0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:00

oiseauxnidmarie    

 

 

 

OISEAUX EN LIBERTE

 

Ils inspirent souvent,

Les âmes poétiques,

Quand leurs piaillements,

En matins « symphoniques »,

Eclatent à l’aurore,

Comme simple « bonjour »,

Oiseaux conquistadores,

Aux multiples atours.

 

Je les aime sauvages,

Et j’admire leur vol,

Qu’ils offrent en partage,

Et comme bénévole,

J’alimente pour eux,

Les endroits qu’ils connaissent,

Je les vois si heureux,

Sur les boules de graisse.

 

D’autres, graines picorent,

Quand l’hiver se fait long,

Ne trouvant plus alors,

Pour eux ce qui est bon,

Car nature s’épuise,

De toute nourriture,

Leurs forces s’amenuisent,

Sauvons ces créatures !

-&-&-&-

 

                                                                  Cathy, le 15 Février 2012 ©

Repost 0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 08:00

Numériser0032    

 

 

NOSTALGIE CAPTUREE

 

 Un moment de la vie,

Sur plaque capturé, 

De ton oeil averti, 

Photographe avisé, 

 

 Tu n’as pas ton pareil,

Pour saisir les instants, 

Où ton bel appareil, 

Trouvera le moment, 

 

 Le plus beau, le meilleur,

Pour définir l’image, 

Qui fera le bonheur, 

D’un moment de partage. 

 

 D’autres photographies,

Nous émeuvent parfois, 

Ces moments de la vie, 

Bien lointains quelquefois. 

 

 On y voit un visage,

Un regard, un sourire, 

Et l’on tourne les pages, 

De ces vieux souvenirs. 

 

Photos souvent jaunies, 

Plaisantes à nos yeux, 

Des moments de la vie, 

Nos parents, nos aïeux. 

 

 -§-§-§-

 

                                                                    Cathy, Février 2012 ©

Peu présente depuis mardi, 

 je reviendrai sur vos blogs jeudi

et répondrai à vos commentaires, dont je vous remercie.

Amitiés à toutes et à tous,

Cathy.

                                                          

Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 08:00

femmecadreromantmarie    

 

DOUCE SAINT-VALENTIN

 

Fête pour tous les âges, aux couleurs passion,

Fête des romantiques, aux tendres pulsions, 

Ta si douce fragrance, honore les maisons,

Se glisse dans la soie, où corps s’accoupleront.

 

Plongeant dans les abysses, en pleine fusion, 

Loin de Mars et Vénus, dont pourtant l’union, 

Engendra en son temps, ce beau Dieu Cupidon,

Symbolisant un jour, ne portant pas son nom.

 

Si la Saint-Valentin, ravive tous les cœurs,

Elle joint à l’amour, vénérable consoeur, 

Dont on ne parle pas, la voilà oubliée,

Pourtant si précieuse, cette belle amitié.

 

Ainsi, en ce poème, hommage je lui rends,

Je ne puis éluder, si noble sentiment,

La légende l’évoque, mais souvent en ce jour,

Privilège ne va, qu’à celui de l’amour. 

 

-§-§-§-

                                                  Cathy, le 13 Février 2012 ©

Repost 0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 08:00

Livremarie    

 

 

 

 

NAISSANCE DE L'ESPOIR

 

Longue gestation, avant l’enfantement,

L’espoir en nourriture, amniotique liquide,

Dans lequel s’est trempée, pour rimes plus limpides,

Ma volontaire plume, qui fut bercée longtemps,

 

Par toute l’espérance, qui offrit à mes mots,

En son sein une place, afin qu’ils évoluent,

Avant l’accouchement, en écrits dépourvus,

De mémoire fœtale, dont se charge l’enfant.

 

Ils sont ainsi passés, depuis cette naissance,

Par des stades souvent, quand même difficiles,

Ils ont aussi rendu, mon âme moins fragile,

Mots en gestation, jusqu’à l’adolescence.

 

 

-&-&-&-

 

                                                                   Cathy, le 10 Février 2012 ©

 

Repost 0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 08:00

 

 

cadre

 

 

 

MON JARDIN D’EDEN

Je n’ai jamais flirté, avec tous les nuages,

Par-delà les fenêtres, des classes à l’école,

J’essuyais les sarcasmes, de ceux qui batifolent,

Car j’étais à leurs yeux, une élève trop sage.

 

Mes douleurs j’effaçais, en lisant les messages,

De mes instituteurs, qui, jamais une colle,

N’ont eu à m’infliger, point de trace d’Eole,

Dans ma tête remplie, sans qu’il y ait dressage.

 

Lorsque vint le moment, d’une sélection,

En vue d’être parmi, ceux dont la diction,

Paraissait assez bonne, ce jour-là je vis poindre,

 

Mon nom sur une liste, et montai sur l’estrade,

Clamer la poésie, puis lauréats rejoindre,

Me placer « hors concours », m’évita les brimades.

 

-&-&-&-  

                                                                        

                                                                              Cathy, le 3 Février 2012 ©

 

Poème écrit après avoir reçu un mail des éditions "Omnibus", invitant les poètes à participer à un concours dans le cadre du Printemps des poètes.

Le thème imposé est :

"Evocation d'un souvenir de l'école primaire".

Je partage donc ce souvenir, ici, avec vous.

Amitiés,

Cathy.

Un autre concours "tout public" est ouvert (pour blogueurs ou pas).

Pour en connaître les modalités, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant :

link

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 08:00

cielrosemd2    

 

LES EFFETS DU TEMPS

 

Nuages s’amoncellent, comme quand le volcan,

Après l’éruption, trop fatigué s’éteint,

Une épaisse fumée, s’élevant au lointain,

Prend couleur de l’ébène, s’impose fièrement.

 

Cet arbre menacé, que l’on croyait pourtant,

Si fort et si solide, s’est soumis un matin,

Il a baissé les branches, après avoir en vain,

Démontré sa vigueur, aux caprices du temps.

 

Mais le souffle du vent, est venu se blottir,

En sa douce toison, faisant feuilles frémir,

Une rose lueur, a percé l’horizon,

 

Un tableau magistral, se dressa sous ses yeux,

Comme renaît l’espoir, au son d’un diapason,

    Qui vibre d'un amour, toujours plus merveilleux.

 

-&-&-&-

                                                                                    Cathy, le 9 Février 2012 ©

                                             (La photo est une oeuvre de Marine link ) 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux