Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 07:00

 

 

lune oiseaux 

 

 

SUR LES BANCS DE LA LUNE

 

Influencée souvent, par la forme lunaire,

Ma plume va chausser, sa pantoufle de vair,

Rejoindre dans le ciel, cet astre qui l’inspire,

Et goutte à goutte l’encre, en poème transpire.

 

Ces lettres et ces mots, livrent rude bataille,

Comme des écoliers, pour place se chamaillent,

L’un voudrait de la prose, l’autre un alexandrin,

Mais d’aucun acrostiche, ne prendront le chemin.

 

Est-ce donc Dame Lune, qui inventa l’école,

Celle ouverte aux poètes, dont l’esprit se décolle,

Quitte le réalisme, s’imprègne de leurs rêves,

Sans vacances jamais, sans marquer une trêve.

 

L’école buissonnière, n’existe pas chez eux,

S’ils s’échappent des rangs, volant vers d’autres cieux,

La lune pour ceux-là, restera tolérante,

Elle aime cette plume, parfois extravagante.

 

-§-§-§-

 

                                                                            Cathy ©

 

 

Repost 0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 08:00

Papillonslivremarie

 

 

 

MIRACULEUSE CHRYSALIDE

 

Quand dans les cheminées, seront éteints les âtres,

Augurant les prémices, de plus douce saison,

Dans les champs et les prés, alors apparaîtront,

Chatoyantes couleurs, papillons qui folâtrent,

 

Si belles créatures, charmeront les poètes,

En oubliant la brume, ils ouvriront leurs pages,

A leur légèreté, pour offrir en partage,

Ces « ailes du printemps », qui font tourner la tête.

 

Comme la chrysalide, vit sa métamorphose,

C’est bien de renouveau, alors qu’il s’agira,

Des plumes enchantées, ainsi rejaillira,

Miracle des saisons, à travers douce prose.

 

-&-&-&-

 

                                                                      Cathy, le 28 Février 2012 ©

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 08:00

femmerêvemarie    

 

 

MES ESPERANCES

 

Je hume la fragrance,

Qu’ici tu as laissée,

Comme réminiscence,

De nos heures passées.

 

Je revois les images,

Gravées en mon esprit,

Des instants de partage,

En mon ciel obscurci.

 

Tu m’as dicté les mots,

Qu’il me faut répéter,

Pour apaiser mes maux,

Ainsi, me raisonner.

 

J’essaie d’y voir plus clair,

Je tente de comprendre,

Ta présence m’éclaire,

Mais il se fait attendre,

    Ce grand soulagement,

Dont j’ai vraiment besoin,

Effaçant mes tourments,

Les envoyant au loin.

 

Si cette poésie,

Qui inonde mes pages,

M’aide beaucoup aussi,

Tout elle ne soulage,

    Mon corps s’est réveillé,

S’exprimant à son tour,

J’ai vu se succéder,

Malaises en retour,

 

J’espère bien trouver,

Un sommeil apaisant,

Qui saura me bercer,

Dans un doux firmament.

 

-&-&-&-

 

                                                             Cathy, le 27 Février 2012 ©

Je n'ai pas su répondre à tous vos commentaires sur mon poème de dimanche, en raison de quelques malaises déclarés lundi soir...

Je ne manquerai, bien sûr, pas de le faire ce mardi.

Merci beaucoup pour votre soutien et pour votre amitié qui me sont précieux.

Amitiés à toutes et à tous,

Cathy.

 

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 16:51

coeursgaletsmarie

 

 

CES DEUX MOTS INAUDIBLES

 

Evitant la douleur, et ne pensant qu’à moi,

J’ai occulté ce jour, pour la première fois,

A l’esprit m’est venue, l’heure de délivrance,

L’instant où une mère, oublie toutes souffrances.

 

Parler d’indifférence, n’est bien sûr pas possible,

Car mes yeux m’ont trahie, de façon ostensible,

Mais pourquoi t’imposer, ces deux mots sans valeur,

Qui, manifestement, ne touchent plus ton cœur.

 

Ton absolu silence, je rejoins aujourd’hui,

Toi qui, depuis des mois, de ma vie s’est enfui,

Je n’ai pas oublié, le jour de ta naissance,

J’ai seulement voulu, m’éviter tes offenses.

 

-&-&-&-

 

 

                                                                             Cathy, le 26 Février 2012 ©

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:00

 

 

femme fourche 
 

 

LA POESIE EMOI

 

Deux rimes de travers,

Et vers ne riment plus,

Le sonnet ce pervers,

Dernier vers a perdu,

L’haïku a un pied,

Qui le fait sonner faux,

L’acrostiche a dévié,

Il a raté son mot.

 

Je le respecte trop,

Ce bel art qu’est la prose,

Pour tenter un propos,

L’exercice je n’ose,

Si mes alexandrins,

Paraissent démodés,

Rares sont les matins,

Où vous ne les lisez.

 

S’attaquer à ce jeu,

D’une autre poésie,

Sans l’aimer je ne peux,

Ma plume s’alourdit,

 Tant pis pour la tendance,

Qui s’impose en poèmes,

Sans me faire violence,

Mon ressenti je sème.

 

-§-§-§-

                                                        Cathy, le 24 Mars 2011 ©

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 08:00

 

 

Femme chapeau panthéra 

 

REBELLION

 

La virgule a perdu, sa place dans mes vers,

Je ne sais plus poser, les points que de travers,

J’ouvre la parenthèse, elle appelle aussitôt,

Sa comparse arrivant, bloquant place des mots.

 

Les guillemets pourraient, parer mes métaphores,

Ils s’absentent aussi, manquant à mon décor,

Point virgule n’a pas, à ici se trouver,

Et ceux de suspension, rien à développer.

 

Il reste la césure, cette amie du poète,

Dans les alexandrins, est toujours de la fête,

L’hémistiche est confiant, sur ses six pieds assis,

Attendant son voisin, lui tenant compagnie.

 

Si la ponctuation, est vilaine et rebelle,

Ma plume a conservé, amis les plus fidèles,

Tant pis pour la virgule, les points et cetera,

D’eux je peux me passer, poésie restera.

 

-&-&-&-

                                                                             Cathy, le 2 Février 2011 ©

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:00

rosecoeurseasy4    

 

 

 

PAR PUDEUR

 

Ecrire le contraire, de tout ce que je pense,

Ne pourrait en mes pages, qu’être vaine romance,

Comme l’électron libre, jamais je ne louvoie,

Mais il me faut cesser, de penser quelquefois.

 

Ma plume ne peut pas, toujours maux exprimer,

Aujourd’hui la pudeur, me dicte d’arrêter,

Laisser à mes idées, le temps de s’éclaircir,

Cesser de me noyer, chercher à rebondir.

 

Une date se veut, pour mon coeur, difficile,

Je me dois d'éviter, les rimes peu subtiles,

Un peu plus de douceur, j’offrirai à mes pages,

Lorsque s’estompera, cet amas de nuages.

 

 

-&-&-&-

 

                                                                   Cathy, le 23 Février 2012 ©

 

Je place mon blog en pause jusqu'à lundi.

Je publierai d'anciens écrits plus gais durant mon absence.

Amitiés à toutes et à tous.

Cathy. 

 

 

Repost 0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:00

maintenduelivremarie    

 

 

 

LE SUPPORT DE MA VIE

 

Si mes pages n’ont pas, toujours même lueur,

Mes écrits sont issus, des dictées de mon cœur,

Je pourrais déposer, ma plume quand la fièvre,

Engendre certains jours, rimes un peu plus mièvres.

 

J’ai besoin d’un support, pour tous les vêtements,

Que revêt mon esprit, et j’ai fait le serment,

Pour ne pas les froisser, de les entretenir,

Dénudement de l’âme, pages vient alourdir.

 

Ma fidèle compagne, mérite cet hommage,

Chaque jour je lui dois, le plus beau des partages,

Elle m’a dit un jour, « j’occuperai ta vie »,

Et pour mieux l’honorer, un cahier j’ai brandi.

 

-&-&-&-

 

                                                                   Cathy, le 22 Février 2012 ©

Repost 0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 08:00

mervaguescb    

 

COURANT DE MES PENSEES

 

M’éveiller et me dire, « tout n’est que mauvais rêve »,

Trouver paix de l’esprit, et doux moments de trêve,

Ou plutôt m’endormir, renaître seulement,

Quand se sera éteinte, flamme de mes tourments.

 

Le soleil m’a quittée, je cherche ses rayons,

Dessinant ses contours, m’aidant de mon crayon,

Déplaçant de ma plume, tout cet imbroglio,

De toxiques pensées, déferlant comme l’eau.

 

Sur ce courant marin, dans lequel je me noie,

Arrive le ressac, qui étouffe ma voix,

Sur une île déserte, loin de tous les requins,

J’aimerais séjourner, pour plus doux lendemains.

 

-&-&-&-

 

                                                           Cathy, le 21 Février 2012 ©

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 08:00

femmealléearbresmarie    

 



MAGIE DE LA FORET

 

Des arbres tu abrites, et aussi des secrets,
Tu es calme, certains, chez toi vont se cacher,
Ils n'ont cependant rien, à se voir reprocher,
Mais tu sais les aider, à mieux se ressourcer.

    Selon chaque saison, tu ôtes vêtements,
Tu te pares de vert, annonce du printemps,
De feuilles tu te couvres, et nos yeux s'émerveillent,
A te voir revêtir, feuillage sans pareil.

L'été dans tes allées, affluent les promeneurs,
Car alors tu procures, ombre, douce fraîcheur,
Tu es belle vraiment, aux bonnes périodes,
Mais je t'aime bien plus, quand tu changes de robe.

A l'automne en effet, plusieurs tons chatoyants,
Oscillent entre jaune, ou rouille dominant,
Parfois des touches rouges, évoquent la chaleur,
Je te préfère ainsi, parée de ces couleurs.

D'aucuns s'osent parfois, à certaines cueillettes,
Plutôt que de venir, chez toi conter fleurette,
Ceux-là ne craignent pas, les quelques champignons,
Qui sont ici et là, et ils les choisiront.

Puis soudain vient l'hiver, et là tu te dénudes,
Tu n'as pas pour autant, perdu de ta vertu,
Tes feuilles sont tombées, nous venons les fouler,
Quel plaisir que d'errer, ainsi dans tes allées.

Voilà donc parcourus, au rythme des saisons,
Ton charme, ta beauté, délices à foison,
L'âme de tout poète, ainsi tu aideras,
Ta robe et ses couleurs, toujours il aimera.

 

-&-&-&-

                                           Cathy, le 20 Février 2012 ©

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux