Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 07:00

maincoeurmarie    

 

 

L’ENIGME DE L’AMOUR

 

La ligne d’horizon, sur laquelle commence,

Chemin que l’on emprunte, d’un pas peu assuré,

Est celui que la vie, peut parfois imposer,

L’on y sème cailloux, la trace d’une errance.

 

Indubitablement, messagers du destin,

Marques indélébiles, de nos anciens tourments,

Mais pages à tourner, paradoxalement,

La révélation, d’un tout autre « demain ».

 

Accepter de poursuivre, ce chemin continu,

Lorsque deux volontés, s’unissent et y croient,

Les cailloux ramassés, montreront autre voie,

Mais par des mains unies, qui se croyaient perdues.

 

Comme des hiéroglyphes, l’énigme de l’amour,

Doit être décryptée, mais réclame du temps,

Dialogue surtout, sans futiles serments,

Et sans fausses promesses, pour qu’il dure toujours.

 

-&-&-&-

 

                                                                                    Cathy, le 26 Juin 2012 ©

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 07:00

cafémétropole    

 

 

 

« LE METROPOLE » - BRUXELLES

 

Ces lieux je les évite, mais j’ai pour celui-là,

Et son architecture, un petit coup de cœur,

Son style, la prestance, de chacun des serveurs,

M’y amènent parfois,  j’apprécie cet endroit.

 

Personnages illustres, y ont laissé leur trace,

Sur certaines colonnes, l’on voit des signatures,

Les gens qui le fréquentent, sont sans désinvolture,

A ses côtés se tient, magnifique palace.

 

Quand chez lui on se pose, c’est surtout pour son charme,

Les murs et les plafonds, les lustres, les banquettes,

Les vitraux, les miroirs, attirent les mirettes,

Nostalgie de ce temps, de l’œil pointe une larme.

 

-&-&-&-

 

                                                                  Cathy, le 24 Juin 2012 ©

 

Si l'envie vous prend d'aller déguster une boisson ou une "collation" dans Bruxelles, ce café vous permettra de le faire dans une ambiance agréable, et un décor digne d'un petit "palace" (cas de l'hôtel "Le Métropole", qui jouxte ce café-brasserie, d'ailleurs). Loin d'apprécier les lieux luxueux, celui-ci ne m'a pas dérangée dans la mesure où les personnes qui s'y trouvent sont simples, mais particulièrement posées et respectant le calme. Les tarifs sont un peu plus élevés qu'ailleurs, mais pour un petit plaisir occasionnel cela reste abordable (sourire)...  

    Sur ce petit partage des endroits "insolites" de Bruxelles, je m'absente quelques jours, mais je tenterai de maintenir le contact sur vos blogs et je répondrai à vos agréables commentaires.

Merci pour votre fidélité.

Amitiés à toutes et à tous, 

Cathy.

Repost 0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 07:00

envoloiseaumarie    

 

 

 

 

DEPUIS TON « ENVOL » …

 

Tu as pris ton envol, voici près de neuf ans,

Les années ont passé, mais comme au premier jour,

Tu restes dans mon cœur, ce tout petit enfant,

Qu’en mon sein j’ai porté, lui prodiguant l’amour.

 

Tu fêteras lundi, tes vingt-neuf ans déjà,

Du chemin parcouru, tu as beaucoup appris,

De ton jeune garçon, tu guides chaque pas,

Prêt à le protéger, des revers de la vie.

 

Si nous avons connu, l’incompréhension,

J’ai toujours conservé, mon immense ferveur,

Ta sensibilité, et tes émotions,

Restent dans ton regard, le reflet de ton cœur.

 

Je les vois, je les lis, toujours je les « entends »,

Si les miennes j’exprime, à travers ce poème,

C’est pour dire surtout, l’amour que je ressens,

Et pour toi, à tous vents, douces rimes je sème.

 

-&-&-&-

 

                                                             Cathy, le 23 Juin 2012 ©

 

Repost 0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 07:00

paysagecouchersoleil    

 

REVENDICATIONS SAISONNIERES

 

Ce ne sont que feuillages,

Et belles floraisons,

Qui marquent le passage,

De furtives saisons,

Sans mener son travail,

Le printemps fatigué,

A semé la pagaille,

Dans l’esprit de l’été.

 

« Termine ton labeur »,

Lui a dit la saison,

« Quand le ciel est en pleurs,

Entraînant les frissons,

C’est moi que l’on invoque,

Toi tu t’en es allé,

Vraiment, tu me provoques,

Tu t’es bien reposé ! ».

 

Et n'étant pas fourmi,

Face à belle cigale,

L’été s’est endormi,

Il a voulu égale,

Portion de travail,

Sur le calendrier,

Saisons sont en bataille,

S'étant salariées !

 

-&-&-&-

 

                                                            Cathy, le 22 Juin 2012 ©

Repost 0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 07:00

femmeharpeMarie    

 

SYMPHONIE DE L’ESPOIR

 

Des instruments à cordes, aux douces mélodies,

Ont ravivé mon cœur, animé mon esprit,

Ils ont tissé des liens, par-delà tant de mots,

Articles et poèmes, coulant comme les flots.

 

Rivières de diamants, parures éclatantes,

Des illustrations, souvent étincelantes,

Rehaussent la magie, de ces cadeaux offerts,

Enveloppés d’amour, ils sont livres ouverts.

 

Pourquoi donc ce miracle, s’arrête peu à peu,

Pages se sont fermées, et inondent mes yeux,

Et quand d’autres aussi, leurs pensées édulcorent,

La frénésie s’éteint, rythmes sont insonores.

 

    Sur instrument modeste, j’implore les retours,

Les cordes de mon cœur, appellent tour à tour,

Ces généreuses voix, pour une symphonie,

Symphonie de l’espoir, de l’amitié aussi.

 

-&-&-&-

    

                                                                  Cathy, le 21 Juin 2012 ©

Comme beaucoup, j'ai constaté la fermeture de plusieurs blogs et celles qui ont été annoncées récemment. Je respecte, bien sûr, le choix de chacun, parfois imposé par les circonstances de la vie.  Je tenais, cependant, à exprimer mon émotion et aussi mon espoir d'un retour prochain.

Toutes mes amitiés, et bon week-end à vous toutes et tous,

Cathy.

Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 07:00

croissantlunefleurs    

 

CONVIVIALITE BRUXELLOISE

 

Bruxelles n’est vraiment, pas une capitale,

Dont il faut retenir, images infernales,

Chez mon petit coiffeur, me rendant mercredi,

Comment imaginer, que j’irais en Turquie ?

 

Bon professionnel, il est organisé,

Pléthore de clients, ne l’attendent jamais,

Il les prend tour à tour, respectant son horaire,

Son salon situé, sur une grande artère.

 

Ainsi, en me coiffant, il parla d’un voyage,

Dont il m’a proposé, de tourner les images,

Défilant sous mes yeux, sur son ordinateur,

Et tout en travaillant, il fut commentateur.

 

Deux heures de partage, en des lieux historiques,

Par-delà les montagnes, des sites mirifiques,

Un film et des photos, m’enrichissant l’esprit,

Jamais je n’aurais cru, découvrir ce pays.

 

Surtout en cet endroit, où chez les commerçants,

L’on n’imagine pas, moments intéressants,

Convivialité, est pourtant à Bruxelles,

L’antithèse d’un ton, plutôt impersonnel.

 

-&-&-&

 

                                                                        Cathy, le 20 Juin 2012 ©

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 07:00

femmefenêtrefleurs    

 

CE CADEAU NATUREL

 

Sans pouvoir vous chérir, comme à mon habitude,

Honorer vos promesses, quand vous allez éclore,

Admirer chaque jour, mon intime décor,

Vous n’avez cependant, montré de lassitude.

 

Vous retrouver moins belles, j’en avais certitude,

Mais vous avez grandi, et embelli encore,

Vous avez dû fournir, de terribles efforts,

Pour m’offrir en cadeau, toute la plénitude.

 

Une nouvelle rose, a tenu compagnie,

A celle qui, avant mon départ, a fleuri,

D’un rouge flamboyant, les voilà toutes deux,

 

Tournées vers la fenêtre, comme mon orchidée,

Dont les tiges fournies, démontrent la fierté,

D’être pour mon retour, plus douces à mes yeux.

 

-&-&-&-

 

                                                           Cathy, le 19 Juin 2012 ©

Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 07:00

femmeguitaremarie    

 

 

 

COMME UNE BAROUDEUSE

 

Ma valise, toujours, prête pour la partance,

Est comme ma voiture, qui attend dans le noir,

L’instant où je décide, non pas pour des vacances,

D’emprunter un chemin, le matin ou le soir.

 

Je m’envole vers ceux, qui sont bien loin de moi,

Et je vois défiler, les nombreux kilomètres,

Sensation d’avoir, souvent multiples toits,

Même si j’ai le mien, et fleurs sur mes fenêtres.

 

Comme une baroudeuse,  je suis les autoroutes,

Je roule comme si, toute ma vie durant,

J’avais dû dépasser, pour mieux gagner ma croûte,

Camions et voitures, mais sans risques prenant.

 

J’ai toujours dans la tête, cette vieille rengaine,

Que l’on m’a rabâchée, lorsque j’étais enfant,

« Tu ne conduiras pas », paroles furent vaines,

Luttant pour m’affirmer, je le tiens ce volant.

 

-&-&-&-

 

                                                          Cathy, le 18 Juin 2012 ©

Me voici rentrée depuis lundi soir. Les circonstances aidant, je crois que je n'ai jamais fait autant de kilomètres depuis quelques temps...

Il me sera plus facile de venir vous lire à compter d'aujourd'hui.

Grand merci pour votre soutien, vos messages d'amitié et votre fidélité.

Toute mon amitié à chacun de vous,

Cathy.

Repost 0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 07:00

jardin    

 

 

LE JARDIN DE LA VIE

 

Avec toi j’ai ouvert, les portes d’un jardin,

Là où nous arpentons, le plus beau des chemins,

Celui de tes progrès, en gestes et langage,

Et chaque promenade, m’en offre davantage.

 

Quand tu m’as dit « Mamie », pour la première fois,

Ce fut comme les fleurs, qui provoquent l’émoi,

Et quand ma patience, sur toi porte ses fruits,

Nouveau mot tu prononces, d’un air tout réjoui.

 

Hier, dans ce  jardin, nous jouions tous les deux,

Alliance de rires, et moments sérieux,

Sur tes timides gestes, je déposais un nom,

Tu me disais « merci », j’ajoutais ton prénom.

 

C’est un lieu magnifique, où nous sommes complices,

A chaque promenade, tu m’offres ta malice,

Ton petit air coquin, ta candeur infinie,

C’est un jardin qui ouvre, ses portes sur la vie.

 

-&-&-&-

 

                                                                       Cathy, le 17 Juin 2012 ©

Repost 0
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 14:50

 

LifeSpan

 

 

 

 

Prière pour Gilbert

 

Si je fais aujourd'hui,

Un retour en arrière,

C’est pour qu’en ce midi,

Il lise ma prière,

Sachant que mes pensées,

Se tournent en ce jour,

Sur toutes ces années,

Qui furent tour à tour,

Cachées par ce brouillard,

De souffrances et cris,

Il fut jeune « gaillard »,

C’est cela l’ironie,

De ce sort s’acharnant,

Sur homme généreux,

Malgré lui, le menant,

A l’alcool venimeux,

Une femme perdue,

Et un bébé aussi,

Amoureux éperdu,

S’est noyé dans le gris,

Voyant en l’autre femme,

Qu’il mit à ses côtés,

Seulement certain charme,

Sans pouvoir deviner,

Qu’il serait malheureux,

Emprunterait chemins,

Se révélant scabreux,

Et lâcherait ma main,

Mur d’incompréhension,

Nous a trop séparés,

J’avais mon opinion,

Mais comment écouter,

Cet homme si violent,

Que je voyais en lui,

Par peur, à un moment,

Oui, je me suis enfuie,

Ce n’est qu’après sa mort,

Bien trop prématurée,

Que je compris alors,

Actes désespérés,

Mais quand on a seize ans,

L’on ne comprend pas tout,

Mon père est à présent,

Dans mon cœur et partout,

Je clame l’innocence,

D’actes qui m’ont marquée,

J’implore sa présence,

Pour mieux le pardonner.

 

C’est aujourd’hui sa fête,

Il s’appelait Gilbert,

Mes images en tête,

En écrit je libère,

Je t’ai aimé, Papa,

Bien plus que tu le crois,

Je ne le disais pas,

En avais-je le droit,

Femme nous a haïs,

Contre toi me montant,

J’ai bien désobéi,

A mon corps défendant,

Seule satisfaction,

Pour moi, après ta mort,

Avec obstination,

Je t’ai aimé encore.

 

-§-§-§-

 

                                                         Cathy ©

 

Bonne fête à tous les Papas de France, auxquels je souhaite qu'ils soient entourés en ce jour.

  

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux