Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:00

 

  amour0184[1] 

 

 

 

 

LA LEGENDE DE CUPIDON

 

Si l’on prête aux poètes, plume qui inventa,

Naissance de celui, vénéré en ce jour,

Cupidon n’est pas mort, et il guide toujours,

Le cœur des amoureux, les suivant pas à pas.

 

Jupiter n’a pas eu, raison de cet enfant,

Né de Mars et Vénus, comme dit la légende,

Il aurait vu en lui, mauvaise âme à pourfendre,

Cupidon et son arc, ont déjoué le temps.

 

Car les pluies de baisers, les mots doux et les fleurs,

A la Saint-Valentin, redoublent de ferveur,

Mettent les cœurs en fête, sans attendre pourtant,

 

La mythique journée, pour s’aimer davantage,

Le véritable amour, profite seulement,

De s’exprimer encore, et toujours en partages.

 

-&-&-&-

 

                                                         Cathy, le 13 Février 2013 ©

Bonne fête à tous les amoureux.

 

Repost 0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 07:00

 

AmourMarie-Hélène

 

 

 

 

 

BAIN DE DOUCEUR

 

   

De subtiles fragrances, tu as empli mon bain,

  Tu me sentais fébrile, et créas de tes mains,

L’atmosphère agréable, où je me suis baignée,

Pétales virtuels, dont tu as embaumé,

 

L’endroit où mon intime, tous ses secrets délivre,

Où tu peux lire en moi, comme on lit dans un livre,

  Je me laisse glisser, dans l'eau, fermant les yeux,

Dans la douceur exquise, d’un bain délicieux.

 

Tes gestes sont amour, ils s'expriment pour toi,

Quand tu crées l'ambiance, qui calme mes émois,

     Ce ne sont pas tes mots, mais seulement tes mains,

Qui cherchent à me dire, "tu iras mieux demain". 

 

-&-&-&- 

 

                                        Cathy, le 12 Février 2013 ©

                      (L'illustration est une création de "Marie-Hélène"link)

 

 

 

 

    

Repost 0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 07:00

 

cire a cacheter parchemin

 

 

 

SECRETS SUR PARCHEMIN

 

Tu as planté un arbre, et tu attends de lui,

Qu’il partage avec toi, ses secrets enfouis,

Tous les jours vous parlez, échangez confidences,

Des dates et des noms, et ainsi tu avances.

 

Cherchant depuis longtemps, tes racines profondes,

En cet arbre tu as, plutôt que te morfondre,

Placé tous tes espoirs, et s’il se ramifie,

Pour toi c’est le passé, qui, de lui, ressurgit.

 

Tu lui prêtes grand soin, et ainsi il prospère,

C’est comme s’il savait, tout ce que tu espères,

Tu récoltes ses fruits, de précieux trésors,

Poses sur parchemin, leurs noms valant de l’or.

 

-&-&-&-

 

                                                 Cathy, le 11 Février 2013 ©

J'évoque ici les recherches menées par mon mari sur sa généalogie

(Merci à "Tincky" link pour l'illustration figurant ici)

 

 

 

Repost 0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 10:08

voiliercoquillagesmarie    

 

 

 

ECHANGE DE REFUGES

 

 

Mouettes sont venues, se perdre dans Bruxelles,

Allègrement tournoient, derrière le vitrage,

Pourquoi avoir quitté, leurs si proches rivages,

Plus propice milieu, pour déployer leurs ailes.

 

 

Emporté par leur danse, et toute sa rythmique,

S’égare mon esprit, vogue vers le néant,

S’évadant à son tour, mais près de l’océan,

Tout en fermant les yeux, j’écoute sa musique.

 

 

Refuges échangés, le temps d’un rêve doux,

Le cadeau d’un matin, de blanches girouettes,

Bien loin d’imaginer, tout ce que j’ai en tête,

Les flots et leurs embruns, dont j’aime tant le goût.

 

-&-&-&-

 

                                                      Cathy, le 11 Février 2013 ©

Repost 0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 07:00
 
 
 
 
 
 
 
 
 
    BREL BRASSENS FERRE ET LE FORESTIER
 
Une photo mythique, en mon salon posée,
M’a toujours attirée, interpellée aussi,
Trois poètes-chanteurs, que l’on voit attablés,
Evoquaient notion, celle de l’anarchie.
 
Leurs chansons engagées, ont prêté à y croire,
On les disait « anars », si sensibles pourtant,
Mais c’était, selon eux, purement illusoire,
Cette discussion, offre propos troublants.
 
J’étais jeune et pourtant, j’ai leurs chansons en tête,
Celles de leur « comparse », resté mon grand idole,
Je l’ai tant écouté, serais-je donc poète,
Après avoir chanté, si souvent ses paroles.
 
Le Forestier n’est pas, aux côtés des Trois Grands,
Mais joue de la guitare, interprète Brassens,
J’étais adolescente, et l’écoutais souvent,
Et aujourd’hui encor’, c’est pour lui que « j’en pince ».
 
-&-&-&-
 
                                                             Cathy, le 9 Février 2013 ©
Je ne pouvais passer sous silence Maxime Le Forestier, en évoquant ces trois grands noms de la chanson Française. La photo n'étant pas libre de droits, j'ai placé cette vidéo.
Je reçois des amis ce dimanche. A lundi et doux dimanche à toutes et à tous,
Amitiés,
Cathy.
Repost 0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 07:00

femmevent    

 

 

 

    COMME UNE CARESSE

 

Eternelle douceur, d’un souffle sur ma peau,

Je ne me lasse pas, de toutes les caresses,

Du vent de poésie, dont j’aime l’allégresse,

Et naturellement, je dépose mes mots.

 

En se laissant bercer, par cette douce voix,

Ne se souciant pas, de toutes les contraintes,

Ma plume glisse alors, et jamais ne s’éreinte,

Mes écrits sont toujours, le fruit de mes émois.

 

Fidèle aux ressentis, à mes alexandrins,

Du rythme des sonnets, jamais je ne me plains,

Je ne chercherai pas, à détourner le vent,

 

Chaque jour il me livre, une pensée nouvelle,

A cette offrande-là, mon encrier consent,

Comme une rose éclot, d’un charme naturel.

 

-&-&-&-

 

                                                                Cathy, le 8 Février 2013  ©

                                                              (image extraite de "Easy4blog") 

Repost 0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 07:00

 

 

paysagenuitmarie

 

 

 

 

 

LE MARATHON DE FEVRIER

 

A l’écoute du ciel, j’entendis son murmure,

Complainte à Février, lui imposant l’allure,

D’un marathon sournois, entre les éléments,

Quand les saisons défilent, et offrent tous les temps.

 

A croire que chacun, cherche à trouver sa place,

L’horizon s’assombrit, et les flocons fugaces,

Tombent allègrement, appellent le soleil,

Face au bleu revenu, alors je m’émerveille.

 

Sa brève apparition, a passé le relais,

A nouvelle grisaille, et grosses giboulées,

Arrivent à leur tour, les bourrasques de vent,

Pour course entre l’hiver, et le prochain printemps.

 

-&-&-&-

 

                                                         Cathy, le 7 Février 2013 ©

 

 

 

 

 

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 07:00

 

 

 

 

 

images-7 0487

 

  

 

SYMBOLE D’UN PARTAGE

 

Les feuilles que ta main, me tendit un printemps,

Il y a tant d’années, il y a si longtemps,

Avec  grande puissance, se sont ramifiées,

Branchages à l’image, de notre amitié.

 

Le temps n’a pas de prise, sur la belle couleur,

D’une plante à l’éclat, d’une telle splendeur,

Que j’ai lu dans tes yeux, l’émotion intense,

Lorsque tu es venue, en la voyant si dense.

 

Elle ne m’a jamais, quittée, tout comme toi,

Elle a toujours tenu, sous mes multiples toits,

De celle que tu as, gardée en ta maison,

Elle était la bouture, grandissant à foison.

 

Nous sommes deux amies, branches inséparables,

Nos plantes mère et fille, sont bien reconnaissables,

Des feuilles du Brésil, ramenées d’un voyage,

Devenues un symbole, prolifique partage.

 

-&-&-&-

 

                                                             Cathy, le 6 Février 2013 ©

J'ai déjà évoqué cette plante en mes poèmes. Elle provient bien d'une bouture que m'avait donnée mon ancienne professeur d'Anglais, il y a de nombreuses années. Sur la photo placée ici vous n'en voyez qu'une partie, tant ses branchages sont denses. 

 

Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 07:00

femmeplagemarie    

 

 

SOUS UNE ENVELOPPE DE SOIE

 

Ce qui guide mes pas, et constitue mes forces,

Ne se verra jamais, emporté par les flots,

Mes poèmes sont doux, mais constituent l’écorce,

De l’incessante lutte, menée contre mes maux.

 

La poésie du cœur, ne peut jamais mentir,

Et vibre chaque jour, de tous mes ressentis,

Quand je longe la mer, mes rimes vont trahir,

L’intense émotion, qui, soudain, m’envahit.

 

Comme tous les poètes, mes peines et mes joies,

Je pose sur la tige, d’un bien frêle roseau,

Comme chêne robuste, enveloppé de soie,

Paradoxale plume, est bien à fleur de peau.

 

-&-&-&-

 

                                                      Cathy, le 4 Février 2013 ©

Je suis rentrée de la clinique assez tardivement hier, compte tenu du diagnostic posé à la suite de mon examen. Un début d'ostéoporose a été constaté à l'ostéodensitométrie et il m'a fallu rencontrer un spécialiste. La principale cause de cette déminéralisation osseuse provient des effets secondaires de mon traitement contre l'épilepsie.  Je poursuivrai donc mon incessante lutte, la poésie restant mon meilleur exutoire et ma meilleure thérapie.

Je tiens à vous remercier, une fois encore, pour votre compréhension et votre fidèle amitié durant mes absences. Pour les raisons exposées plus haut, je n'ai pu vous lire lundi soir, ni répondre à vos commentaires de soutien qui m'ont apaisé le coeur. 

Je place mon blog en pause ce mardi et ce mercredi puisque je reçois des amis. 

Amitiés à toutes et à tous,

Cathy.

Repost 0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 16:22

 

 

femmeroseCronin

 

 

  

MES SILENCES

 

S’il faut justifier, raisons de mes absences,

Bien sûr, je le ferai, car mes trop longs silences,

Déplaisent à une âme, comme mienne sensible,

Mais présence toujours, n’est certes pas possible.

 

Par pudeur je n’ai pas, expliqué mes problèmes,

Ceux qui touchent les miens, que l’on ne m’en blasphème,

J’essaie d’être partout, mais ne puis pas toujours,

A mon ordinateur, consacrer tous mes jours.

 

Repos de mon esprit, est aussi nécessaire,

Poésie me détend, et cette douce sphère,

Que vous constituez, importante à mes yeux,

Me met du baume au cœur, partage est merveilleux.

 

Mais nous avons chacun, des souffrances cachées,

Et surtout des problèmes, liés à la santé,

Commentaires du cœur, quelquefois ne s’écrivent,

Ne vous méprenez pas, l’amitié ne dérive.

 

-&-&-&-

 

                                            Cathy, le 4 Février 2013 ©

Je suis profondément désolée d'avoir peiné une âme que je sais sensible, car je suis peu présente depuis quelques temps. Je dois d'ailleurs partir en clinique dans quelques minutes passer une ostéodensitométrie dans le cadre de mon suivi médical.

Mes soucis de santé, les problèmes liés à mes enfants (que je tais depuis bien longtemps), et tout ce à quoi chacun de nous est confronté au quotidien, ne me permettent pas toujours de tout lire, et de tout commenter. Mais cela ne veut pas dire que j'oublie mes amis et que je suis indifférente à ce qu'ils écrivent. Mes poèmes sont emplis d'espoir et j'essaie d'aller de l'avant, en dépit de certains diagnostics et autres soucis qui peuplent mon quotidien.

J'ai aussi des amis qui m'entourent, dans la vie de tous les jours. Je reçois demain et mercredi mon ancienne professeur d'Anglais et son mari. Je serai donc encore absente et vous prie de bien vouloir m'en excuser.

Soyez, une fois encore, assurés de mon amitié très sincère et grand merci, pour tous vos messages de soutien qui me touchent beaucoup.

Je passerai sur vos blogs, dès mon retour de clinique cet après-midi.

Cathy.

Repost 0

Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux