Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 15:43

livrecenterblog    

 

 DICTEE COMME AUTREFOIS

 

Prenant chacun nos plumes,  partant pour l’aventure,

Assis à notre place, comme quand à l’école,

Nous brûlions de peur, d’être face à des « colles »,

Ecoutant la dictée, testant notre culture.

 

Au pertinent défi, beaucoup ont répondu,

Il fut assez plaisant, d’oser et se soumettre,

Adultes devenus, à l’écoute du « maître »,

D’écrire la dictée, et ces phrases ardues.

 

En sortant de la classe, chacun interrogea,

Son voisin, sa voisine, « comment l’as-tu écrit ? »,

Il faut un « l » ou deux, questions à l’infini,

Et dans l’adolescence, ceci me replongea.

 

Si la moyenne d’âge, oscilla ce jour-là,

Entre la quarantaine, jusqu’à la soixantaine,

L’ambiance fut bonne, elles semblaient lointaines,

Les heures d’examens, où gorge se noua.

 

-&-&-&-

 

                                                         Cathy, le 10 Décembre 2011 ©

Pour celles et ceux que cela intéresserait, voici le texte de cette dictée.

Il s'agissait d'une initiative émanant du bibliothécaire d'une petite commune du Hainaut. J'ai participé à ce "concours", organisé le samedi 10 décembre, et contre toute attente il y eut une quarantaine de candidats.

L'objectif  était de redonner sa place à l'orthographe.

 

VOYAGE SILENCIEUX A TRAVERS NOUS

 

Jaime repassa les radiographies que lui avait léguées son ami Miguel, ces mêmes radiographies que le docteur avait négligées comme si, en toute hypothèse, elles appartenaient à une époque révolue…

Il fallait apprendre à lire ce collage intradermique, comme on interroge son destin dans le marc de café.

Afin de mieux déchiffrer les rébus qu’elles proposaient, il les appliqua contre le carreau : ainsi la lumière éclairait les blancs et durcissait les ombres de cette géographie nocturne qu’aucun astre, mort ou éclipsé, n’irradiait plus. Il ne savait comment s’aventurer entre les deltas et les archipels d’une planète qu’un cataclysme occulte semblait avoir martyrisée.

Nagasaki intime, mi-ossuaire, mi-charnier. Sombre vallée où étincelaient des braises noires, des cristaux de chair, des fougères vitrifiées. Dans cette jungle de muqueuses arborescentes s’était livrée une bataille sans merci. Convulsions pétrifiées, sourde apocalypse…

Toujours selon de nouvelles clés, d’autres points de référence, Jaime s’acharnait à décrypter comme des tableaux mi-abstraits, mi-figuratifs, dans cette nuit du corps traversée d’éclairs éblouissants. Théâtre d’ombres encageant un bestiaire antédiluvien. Abîme où planaient des sauriens ailés, des papillons laineux. Serre d’orchidées carnivores. Pipeline aux tubulures piquetées de rouille. Aberrante pièce montée. Bric-à-brac de chambres à air déchiquetées… Il reconstitua pièce par pièce le clavier des côtes, les dentelles du pancréas, les reins en forme de courges. Mais il se fourvoyait… Il fallait de nouveau envisager d’autres lectures de ces hiéroglyphes. La radiographie n’était que le daguerréotype d’un minuscule et immense travail de mort…

Jaime se dit que dans ces images, ce qui frappait le plus, c’était leur silence. 

- :- :-

 

J’ai fait 5 fautes dans ce texte :

-         Hiéroglyphes (faute impardonnable, j’ai inversé le « i » et le « y » !)

 -         Bric-à-brac (je n’ai pas placé les tirets)

 

-  Daguerréotype (je n'ai mis qu'un seul "r")

 

- Une faute d’accord que tout le monde a faite et contestée : dernière phrase du 3ème paragraphe. « Il ne savait comment…. martyrisée » (La longueur de cette phrase en a amené beaucoup à mettre un « s » au verbe « martyriser »)

-         Pipeline (mot Anglais qui n’avait pas sa place ici selon l'avis des candidats),

En conclusion, ce fut une bonne expérience et l’occasion pour chacun de se remettre en question. L'on constate, en effet, que se replacer en position d'examen, accentue l'hésitation et fausse le raisonnement ! 

A vos plumes pour tenter l'expérience, sans tricherie !

Je passerai très bientôt sur vos blogs et répondrai à tous vos commentaires. Je viendrai visiter - bien sûr - avec grand plaisir celles et ceux nouvellement arrivés ici. Je vous remercie tous très sincèrement, pour votre lecture et pour votre fidélité.

Amitiés,

Cathy.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ondine 18/12/2011 13:31


Merci Cathy pour ce partage éducatif :)


J'ai beaucoup aimé le texte de la dictée, sombre mais si fort et imagé


Bisou et bon Dimanche

Cathy 18/12/2011 17:36



Ce fut une bonne expérience. Il est vrai que ce texte est "sombre". Il m'a paru étrange à première vue. C'est très métaphorique comme tu le dis ici, on le comprend mieux à la seconde lecture.


Je suis ravie que cela t'ait plu, Ondine.


Merci pour ton message.


Bonne fin de journée et bisous,


Cathy.



flipperine 14/12/2011 18:16


c'est amusant de replonger dans le passé avec ce genre d'activité et en même temps instructif

Cathy 15/12/2011 07:44



C'est très intéressant de se remettre en question aussi. J'ai beaucoup aimé cet exercice.


Merci Flipperine,


Cathy.



Didier René 14/12/2011 15:23


bonjour Cthy


voila un exercice dans lequel je suis très nul ..déjà étant petit je ne réussais jamais à ne pas avoir de faute..et à l'heure actuelle c'est toujours le cas..gros bisous..

Cathy 15/12/2011 07:45



L'essentiel est de participer, Didier-René. Il ne faut pas te sous-estimer.


Merci pour ton commentaire.


Bises,


Cathy.



corinne56 13/12/2011 21:21


Bonsoir Cathy,


Ah les fautes Cathy, nous en faisons tous et elles nous permettent de nous remettre en question. Je pense qu'il est important de ne pas être trop sévère envers nous-mêmes car cela peut entraîner
une crainte irrésonnée de notre véritable moi sachant que tout peut être corrigé à tout moment et que le perfectionnisme peut engendrer l'anxiété et ce sentiment de crainte de toujours mal faire.
Merci de nous faire partager ton ressenti à travers cette belle expérience grammaticale. Je trouve ton orthographe merveilleuse. Je dois t'avouer que j'impose à ma fille Orianne une dictée par
semaine car elle semble aimer trop les fautes pour les rectifier. Tu me ramènes sur les bancs de l'école d'autrefois. Je t'embrasse bien fort et je ne manquerai pas d'effectuer cet exercice Cathy
sans tricher, promis juré... Douce soirée. Corinne. A partir de la semaine prochaine je serai moins présente sur la blogosphère car mes enfants seront là et j'ai envie de profiter de leur
présence sans oublier que ne n'ai pas posé de vacances durant cette période de fin d'année. C'est bien dommage.

Cathy 15/12/2011 07:51



Bonjour Corinne,


Tu as entièrement raison sur l'aspect "perfection". J'ai cette tendance à être très exigeante envers moi-même, bien que j'aie beaucoup changé quand même depuis quelques temps.


J'apprécie beaucoup la teneur de ton commentaire, très pertinent et agréable.


Je constate avec plaisir que tu vas tenter l'exercice...


Merci, Corinne, pour ta lecture et passe de bons moments avec ta petite famille. Profites-en bien.


Douce journée et gros bisous,


Cathy.



lagardere 13/12/2011 20:47


tous les souvenirs sont dans tes mots...et ils sont vrais..;tous avons ressenti ces émotions , le trac aussi...la peur bien sur...tous les
ingrédients y sont...la dictée c'est toujours le piége de l'inattention..;là ou l'on attend pas la difficultée...bravo pour si peu de fautes...
amicalement
claude

Cathy 15/12/2011 07:55



Bonjour Claude,


Nous avions véritablement l'impression de retourner à l'école. C'était à la fois amusant et stressant... Je constate que tu l'aurais vécu de la même façon toi aussi.


Merci pour ce gentil et touchant commentaire. Ta lecture me fait grand plaisir.


Douce journée et amitiés,


Bises,


Cathy.



Présentation

  • : Balade en vers… Voici l’endroit
  • Balade en vers… Voici l’endroit
  • : Journal intime, où je dépose mes joies comme mes peines. La vie ne m'a pas épargnée, mais ne m'ôte pas pour autant la curiosité qui guide mes écrits. Sont ici présentes, des pages d'histoire, de légendes, de voyages, Des poèmes sur la nature, et tant d'autres issus de mon inspiration journalière... Un endroit sans tabou, mais où se maintiennent le respect et la modération. Bonne lecture à toutes et à tous. Cathy.
  • Contact

Profil

  • Cathy
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. 
Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.
  • L'écriture est ma passion. Je m'y consacre depuis l'âge de 14 ans. Voilà donc 39 ans qu'elle est ma meilleure alliée. Souvent elle m'a aidée, ce blog est ma façon de lui rendre hommage.

Mon second recueil

BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON

Naissance de mon second recueil  

Pour vous procurer mon second recueil (120 pages - illustré - 13 euros),

sorti le 27 Mars 2013 et préfacé par Larbi BENNACER ("Eachman")

rendez-vous sur mon formulaire de contact (haut de la colonne de droite de mon blog).

 

 

 

 

 

 

Bienvenue ici !

6he07ra[1]

   Découvrez ici mon univers, teinté de rimes et de vers...

 

N'hésitez pas à me laisser un message, une trace de votre passage m'est si agréable !

 

 

MES RECUEILS PARUS 

  "Le tourbillon des heures" - 27 Mars 2013  

                                                      BAT-COUV-1-hd-TOURBILLON                       

 

 

   "Dédale de mes pensées" - Mars 2011  
Couverture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

Visitez mon île...

 

ATT000379

 

 

Une île désertée,

N'offre pas de plaisir,

Venez la visiter,

Venez la découvrir...

 sans-titre 

Plaisir partagé

 

BALADE EN VERS... VOICI L'ENDROIT

 

1zfsihg[1]


"Je me cache derrière mes maux,
Mais certains d'entre-eux me dévoilent,
Sur mes plaisirs je lève un voile,
Pour cela rien de mieux que les mots..."

Cathy.

 


-§-§-§-

DANS CE BLOG, UNIQUEMENT MES ECRITS PERSONNELS, TENTES EN RIMES ET EN VERS...


J'Y PRENDS PLAISIR CHAQUE JOUR ET LE PARTAGE AVEC VOUS.
"PARTAGE DU PLAISIR L'INTENSIFIE ENCORE"


CATHY

Coule le temps...

 

 

arshnrim[1]

 

Coule le temps,

Passent les peines,

Source j'entends,

Elle ne freine,

Rien de mes mots,

Ni de mes vers,

Rimes à flots,

Ici je verse.

 

Cathy.

Respect du droit d'auteur

 

lily small


Copyright (c)
Tous les contenus présents sur ce blog sont couverts par le droit d'auteur.
En vertu de l'article L.122 du code de la propriété intellectuelle, toute représentation, impression ou reproduction partielle ou intégrale des textes et commentaires sans accord de l'auteur sont interdits.

 

Les illustrations proviennent de sites d'images gratuites ou me sont offertes. Je remercie ici tous les créateurs grâce auxquels ce blog peut être illustré (remerciements que je dépose d'ailleurs sur leur site). Certaines parmi les plus récentes proviennent des créations de "Claudine" (Easy4blog) ou de mes lectrices.

 

Si une image venait à appartenir à quelqu'un souhaitant que "la source" figure sur mon blog, je le remercie de me le faire savoir en me citant l'illustration concernée.

 

Bien à vous.

Cathy.

jeuxplus<a href="http://www.je

jeux